Aller au contenu

Mon flux

Affichage de[s] sujets dans Se présenter, De tout pour tous , Bavardage, HUMOUR DU JOUR, (Tuto) Comment ça marche ?, WINDOWS, YOUTUBE ET VIDÉO, actualité informatique, Actualité International, GALERIE: photo-image-fond d'écran, insolite et paranormal, Recette, Windows 10, Question réponse zonenet 2.0 et TUTO pour le forum 2.0 posté[e][s] durant les 365 derniers jours.

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Aujourd’hui
  3. papertt2

    7 malentendus

    1er malentendu : Une femme épouse un homme dans l'espoir qu'il changera et il ne change pas. Un homme épouse une femme dans l'espoir qu'elle ne changera pas et elle change. 2ème malentendu : Une femme se préoccupe de son avenir jusqu'à ce qu'elle trouve un mari. Un homme ne s'inquiète jamais de l'avenir jusqu'à ce qu'il trouve une femme. 3ème malentendu : Le succès d'un homme se mesure à sa capacité à gagner plus d'argent que sa femme ne peut en dépenser. Le succès d'une femme se mesure à sa capacité à trouver ce type d'homme. 4ème malentendu : Les hommes mariés vivent plus vieux que les célibataires. Mais ils ont une plus grande envie de mourir. 5ème malentendu : Un homme paiera volontiers 10 francs pour quelque chose qui en vaut 5 mais qu'il désire vraiment. Une femme paiera volontiers 5 francs pour quelque chose qui en vaut 10 et dont elle se fout royalement. 6ème malentendu : Tout homme marié devrait apprendre à oublier ses erreurs de jeunesse. Mais à quoi bon deux personnes se rappelant les mêmes détails ? 7ème malentendu : Lorsqu'un couple se dispute, une femme a toujours le dernier mot. Tout ce qu'un homme peut dire après n'est que le commencement d'une nouvelle dispute.
  4. mictail

    Les piedronneries

    Bien sûr qu'on ne comprend rien et tout à la fois! Mais que comprendre des mots finissant par 'rien'? Le mot 'historien' veut-il dire sans histoire ? Le mot 'ivoirien' aurait un double sens, ce qui n'est pas rien: un ivoirien serait un éléphant sans ivoire et qui dirait: je n'ivoirien!!! Un 'végétarien' signifierait sans légume, et pourtant, ça en prend des légumes. Beaucoup de mots finissant par rien, il y en a 174, en réalité, ne veulent rien dire; rien, rien, rien du tout. Ton article sur le rien, n'est pas rien!
  5. Hier
  6. Joyeuses Pâques , Agneau rôti, oeufs garnis, paniers remplis, poules jolies ! Voilà le meilleur des menus pour la plus joyeuse des célébrations ! Je vous souhaite une délicieuse et gourmande fête de Pâques Joies, paix sérénité, tête emplie de musique , de coeurs , d'élévation ... Sincèrement à tous et toutes . ---------------- Ding, ding, dong ! Les cloches sont de retour ! Elles carillonnent joyeusement Avant de déposer sur l'herbe Des oeufs décorés et gourmands. Ding, ding, dong ! Joyeuses Pâques ! J'ai trouvé dans le jardin, Un bel oeuf en travertin. J'ai trouvé dans la cuisine, Un panier de friandises. J'ai trouvé près du Lilas Une poule en chocolat Et un lapin en nougat. Et tout ça, rien que pour moi ? C'est trop pour mon estomac, Heureusement que tu es là : On va partager tout ça ! Oui , bien sur les fleurs sont encore rares , mais elles arrivent
  7. Pilgrim

    Bonjour

    Bienvenue sur le forum
  8. Pilgrim

    Bonjour de Bordeaux !

    Bienvenue sur le forum
  9. Béatrice Roy-Brunet Jeudi, 18 avril 2019 10:26 MISE À JOUR Jeudi, 18 avril 2019 10:26 L'ancienne candidate de Québec solidaire, Eve Torres, a présenté des excuses officielles après avoir fait une «plaisanterie» jugée déplacée à la suite de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame en début de semaine. «Je ne reviendrai pas sur mon propos qui a véritablement heurté plusieurs personnes, mais une fois encore, je leur présente de profondes excuses», a affirmé Mme Torres lors d’un point de presse jeudi durant lequel une surveillance policière était assurée. Mme Torres, de confession musulmane, avait fait un commentaire qui liait l’incendie de Notre-Dame de Paris et le projet de loi 21 au sujet des signes religieux du gouvernement Legault. « [...] Quand tu interdis aux autres de porter leurs signes religieux, tu fâches notre “Ami imaginaire”, puis voilà le résultat», avait-elle écrit sur les réseaux sociaux. Suivait ensuite un message indiquant qu’à la place de François Legault, elle ferait «dormir les pompiers à la basilique de la rue Notre-Dame.» «Quelqu’un a commencé à faire tourner ça dans des réseaux plus radicaux apparemment et après ça tout le monde s’en ait donné à cœur joie», a-t-elle raconté. Mme Torres a ensuite retiré son intervention, en indiquant qu’il s’agissait d’une blague. «C’était trop tard, mais c’était la première chose à faire.» Manon Massé s'était aussi dissociée des commentaires publiés par l’ancienne candidate, qui s’était présentée dans Mont-Royal-Outremont aux dernières élections. Eve Torres a indiqué prendre «la mesure de la responsabilité» qui lui incombe. «De cette expérience je retiendrai l’importance de l’usage des mots dans l’espace public. Nous tous et toutes avons la responsabilité de maintenir la cohésion sociale, surtout celles et ceux qui ont une tribune. Messages haineux De nombreux messages de haine ont visé l’ancienne candidate solidaire à la suite de ces commentaires. «Ça s’est pas arrêté, la plupart des gens avaient jamais vu autant de backlash», a-t-elle mentionné en ajoutant qu’elle reçoit depuis des années des messages de haineux et des «vraies menaces». «Comme je sais avoir commis une erreur, recevoir des critiques, que les gens soient choqués ou en colère, qu’ils s’expriment, qu’ils reprochent, c’est tout à fait compréhensible», a-t-elle expliqué. «Personne au Québec ne devrait avoir à craindre pour sa sécurité ou sa vie parce qu’il exprime une opinion, une position différente.»
  10. Y en a qui arriveraient pas avec un million par année.
  11. Un agent règle la circulation, au beau milieu d'un carrefour. Soudain, une voiture surgit comme un bolide, fonce droit sur lui et s'arrête à un centimètre de ses chaussures. Pâle d'émotion, l'agent interpelle le conducteur : - Vous...vous êtes complètement dingue ! - Excusez-moi, monsieur l'agent, fait le chauffard, mais ma femme avait le hoquet. Alors, j'ai voulu lui faire peur.
  12. Six semaines : Je t'aime Six mois : Mais oui, je t'aime Six ans : Si je ne t'aimais pas, il y a longtemps que je me serais tire ! Six semaines : Bonsoir, mon amour Six mois : Coucou, bonne journée ? Six ans : Salut, il y a du courrier ? Six semaines : Ne te dérange pas, j'y vais Six mois : Tu veux que j'y aille ? Six ans : ça vient ? Six semaines : Chérie, Ingrid au téléphone Six mois : C'est pour toi Six ans : Téléphone ! Six semaines : Tu n'as pas eu une enfance très drôle Six mois : C'est vrai qu'ils sont chiants, tes parents Six ans : Tu as de qui tenir ! Six semaines : Je t'emmène au Népal Six mois : Tu veux vraiment aller a Paris ? Six ans : On n'est pas bien ici ? Six semaines : J'ai pense qu'une bague te ferait plaisir Six mois : Un vase, c'est toujours utile Six ans : Tiens, tu t'achèteras ce que tu veux! Six semaines : Qu'est-ce que tu as envie de voir ? Six mois : Si on allait voir " Évita " ? Six ans : J'ai vu " Évita " , tu devrais y aller! Six semaines : Ce n'est pas grave, ça ne tache pas Six mois : Fais attention, voyons ! Six ans : Ce que tu es maladroite ! Six semaines : Je ne suis pas tout a fait d'accord Six mois : La, tu as tort Six ans : C'est idiot ce que tu dis ! Six semaines : Et en plus tu fais bien la cuisine Six mois : Qu'est-ce qu'il y a pour le dîner ? Six ans : Encore des pâtes ? Six semaines : Qu'est-ce que tu veux boire ? Six mois : Je prendrais bien un Martini Six ans : Tu as oublie les glaçons ! Six semaines : ça te va bien cette robe Six mois : Encore une nouvelle robe ? Six ans : Combien la robe ? Six semaines : Tu n'as pas a t'excuser ce n'est rien Six mois : Tu ne fais donc jamais attention? Six ans : Eh, Bordel de merde !!!
  13. La dernière semaine
  14. papertt2

    Le train

    Cela se passe dans un train. Il y a un gars assis qui mange des crevettes roses qu'il sort d'un sac ; il arrache les coquilles et les jette au loin par la fenêtre du train. Il a déjà mangé quelques crevettes quand la vieille femme assise en face lui dit : - Pouvez-vous arrêter de faire cela ? c'est dégoûtant à regarder ! Alors, il lui répond : - Ecoute Chérie ! j'ai rien contre toi ; ne m'énerve pas ! j'ai payé mon billet pour ce voyage et je ferai ce que je veux dans ce train ! Sur ce, il continue d'arracher les coquilles des crevettes, les jette par la fenêtre et mange les crevettes roses. Enfin quand il a fini son sac, il décide de piquer un petit roupillon. A ce moment, la petite vieille sort ses aiguilles et se met à tricoter. Le gars n'arrive pas à s'endormire à cause du cliqueti incessant des aiguilles. Au bout de 15 minutes il se redresse et dit à la vieille femme : - Hé Mémère ! tu veux pas arrêter ce bruit ? tu vois pas que j'essaye de dormir ! Alors, la petite vieille répond : - Ecoute mon Chou : j'ai rien contre toi; ne m'énerve pas ! j'ai payé mon billet pour ce voyage et je ferai ce que je veux dans ce train. Alors le gars se lève furax, saisit les aiguilles à tricoter de la petite vieille et les jette par la fenêtre du train. La petite vieille se lève à son tour et tire sur le signal d'alarme. Le mec rigole et dit : - ha ha ! tu vas te prendre une amende de 200 euros pour ce coup-là ! Et la petite veille lui répond : - Et toi tu vas prendre 10 ans lorsque la police aura senti tes doigts !
  15. Voir à l'intérieur du cimetière abandonné près de Johnstown, en Pennsylvanie 8 février 2019 2 décembre 2016 par Jim Cheney Divulgation: Cet article peut contenir des liens d’affiliation. Nous ferons une petite commission à partir de ces liens si vous commandez quelque chose sans frais supplémentaires. Situé à quelques kilomètres au sud de Johnstown, en Pennsylvanie , l’une des destinations les plus étranges de l’État: le cimetière abandonné du trolley. Officiellement connu sous le nom de Vintage Electric Streetcar Company, ce site héberge environ 40 chariots d'époque qui attendent patiemment d'être restaurés ou qui seront utilisés pour la restauration d'autres tramways d'époque. Deux rangées de chariots dans le cimetière du chariot abandonné. Malheureusement, ces tramways sont en train de pourrir dans les bois. Par conséquent, pourquoi ils sont connus comme le cimetière abandonné de chariot. Il est à noter, cependant, qu'ils ne sont pas abandonnés et que le site ne sera pas leur dernier lieu de repos. À l'intérieur d'un vieux chariot de Philadelphie. Les tramways sont arrivés dans ce coin de la Pennsylvanie grâce à Ed Metka. Metka travaillait pour l'Army Corps of Engineers et vivait dans le Maryland lorsqu'il acquit son premier tramway en 1986. Lorsque son hobby inhabituel commença, il entreposa sa collection sur une piste qu'il loua du chemin de fer du Maryland Midland à Union Bridge, dans le Maryland. Des chariots attendent d'être restaurés. Cependant, la collection de tramways de Metka a rapidement dépassé sa place dans le Maryland et il les a transférés dans l'ancien chemin de fer Berwind Coal Company Railroad Shop en 1992. Le kilométrage de la voie sur le site a permis à sa collection de croître, et il y a même de la place pour les tramways devraient-ils devenir disponibles. Metka devrait encore acquérir beaucoup de chariots La raison pour laquelle Metka les collectionne est simple: il veut les préserver. Au fur et à mesure qu’ils sont disponibles dans les villes du pays, beaucoup sont en train de disparaître au profit de ceux qui cherchent à les supprimer. En les emmenant à son entrepôt, les tramways ont une chance de vie future. Metka m'assure que même les chariots les plus rouillés pourraient être restaurés par le bon propriétaire. Alors que de nombreux tramways semblent irréparables, Metka m'assure que chacun pourrait être rénové ou fournir des pièces pour d'autres restaurations. La plupart des voitures sur le site ont été fabriquées dans les années 1940 et proviennent de destinations comme Philadelphie, Boston, Minneapolis et Chicago. Les motifs du site consistent en une zone avant ouverte où commencent les visites, un grand bâtiment abritant certains des plus beaux tramways et un ensemble de trois voies dans les bois situés derrière le bâtiment. L'un des plus beaux chariots du site porte toujours sa destination finale: le Boston College. Devant le grand bâtiment de la propriété, plusieurs tramways sont couchés sur le côté et un sur le toit. Les roues de ces voitures ont été retirées et ont été utilisées pour remettre en état des tramways aussi lointains qu’Aruba et le Moyen-Orient. Un tramway repose sur le côté après avoir fait don de pièces afin de pouvoir restaurer d'autres chariots d'époque. Certaines des voitures qui faisaient autrefois partie de la collection Vintage Electric Streetcar Company empruntent maintenant une voie de tramway à Kenosha, dans le Wisconsin . Ces voitures, qui fonctionnaient autrefois à Toronto, au Canada, témoignent de l’espoir de Metka d’avoir le reste des voitures de sa collection. Un chariot roule dans les bois au sud de Johnstown. Un autre exemple est un tramway vintage de Johnstown datant des années 20. Logée en toute sécurité à l'intérieur du bâtiment sur place, cette voiture est en mauvais état, mais il est prévu qu'un jour, le tramway sera de nouveau utilisé dans les rues de Johnstown. J'ai trouvé ce tramway particulièrement soigné, car j'avais utilisé exactement le même modèle de tramway au Rockhill Trolley Museum, dans le comté voisin de Huntingdon. Si tout se passe comme prévu, ce tramway d'époque sillonnera à nouveau les rues de Johnstown. Malheureusement, alors que certains tramways sont protégés à l'intérieur du bâtiment, la plupart sont en train de pourrir dans les bois. Certains, comme une série de chariots qui étaient autrefois utilisés à Philadelphie, restent dans un état relativement bon, moins les nombreuses vitres brisées. En fait, c'est en parcourant ces voitures connectées que vous pouvez accéder à l'arrière-plan du site et voir environ deux douzaines de tramways à l'arrière de la propriété. Les tramways de Philadelphie servent maintenant de passage pour rejoindre les limites les plus éloignées de la propriété. La comparaison des photos de ces chariots avec celles d'il y a quelques années montre l'ampleur des dégâts qui leur ont été causés ces dernières années. Compte tenu de l'historique de ces chariots et de l'espoir de les restaurer, il est dommage que ces dommages aient été causés et aient accéléré les dommages causés par la nature. Néanmoins, marcher parmi ces chariots est une expérience très cool, que je me sens très privilégiée d'avoir été invitée à voir. Au fil des ans, les chariots ont été endommagés par des vandales. L'accès au site se fait uniquement sur rendez-vous. Les visites étaient autrefois organisées par une société extérieure, mais en 2017, elles seront principalement traitées localement. Les visites coûteront 30 $ en 2017 et seront offertes à quelques reprises au cours de l'année, la première au printemps. Les visites durent de 10h à 15h et débutent par un bref exposé sur l'histoire et la sécurité avant que les visiteurs ne soient autorisés à explorer le site. Tous à bord! Parce que l'accès est uniquement sur rendez-vous, et parce que je ne veux en aucune façon contribuer à la détérioration continue du site, je ne dirai pas l'emplacement exact de ce site, mis à part que c'est au sud de Johnstown, Pennsylvanie. Alors, s'il vous plaît, ne me demandez pas ci-dessous: «Où se trouve le cimetière de chariots abandonnés?». Le cimetière abandonné de chariot est un endroit étonnant pour prendre des photographies. Si vous pensez essayer de vous faufiler sur le site, veuillez ne pas le faire. C’est un domaine extraordinaire qu’il faut respecter et le prix des visites est tout à fait raisonnable. Il y a un gardien sur place qui surveille la propriété, et on m'a dit qu'ils n'agressaient pas gentiment les intrus sur le site en raison des dégâts importants qui ont eu lieu récemment. Le site abrite également un trolleybus d'époque. Si vous faites une visite, je ne saurais trop insister sur la prudence dont vous avez besoin. Cette zone est remplie de métal rouillé tranchant et de nombreux sols ne sont peut-être pas suffisamment robustes pour supporter le poids. Ce n'est pas un site à prendre par hasard. Je peux aussi imaginer que ce serait un endroit privilégié pour les serpents, les tiques et l'herbe à puce pendant les mois les plus chauds de l'année. Prêt à monter à bord d'un tramway rouillé? Je suis allé dans de nombreux endroits incroyables de Pennsylvanie et j'ai eu l'occasion de visiter des sites fantastiques abandonnés à travers l'état. Je peux dire en toute honnêteté que la Vintage Electric Streetcar Company est l'un des endroits les plus cools que j'ai rencontrés. Si vous avez l’occasion de visiter le cimetière abandonné près de Johnstown , je vous encourage fortement à le faire. Certaines parties de la Vintage Electric Streetcar Company ont trois voies remplies de chariots. Comment visiter le cimetière abandonné de chariot Des visites du cimetière abandonné du chariot peuvent être organisées par Ed Metka de la Vintage Electric Streetcar Company. À l'heure actuelle, il n'y a pas de site Web pour planifier des visites, mais vous pouvez le [email protected] à l' [email protected] (Remarque: en août 2017, j'ai entendu dire à plusieurs reprises que des personnes ne recevaient pas de réponse de cette adresse électronique. Malheureusement, j'ai ne pas avoir de coordonnées supplémentaires pour la société Vintage Electric Streetcar.) Au moment de la réservation, ils pourront vous dire où se trouve le cimetière abandonné du chariot à chariot. Jetant un coup d'œil dans l'un des tramways. Remarque: la société Vintage Electric Streetcar Company m'a autorisé à accéder au cimetière abandonné du chariot. Veuillez respecter le site et ne pas visiter sans l'autorisation du propriétaire. Tous les commentaires indiquant où se trouve le cimetière abandonné du trolley en Pennsylvanie seront supprimés de ce message. Profitez de destinations abandonnées telles que le cimetière de chariots abandonnés? Découvrez la couverture de sites similaires par UncoveringPA, tels que Abandoned Turnpike (Pennsylvanie) , le JW Cooper Center et Cambria Iron Works . Vous pouvez également prendre un tramway dans l’un des trois musées de tramways en Pennsylvanie. Pour plus d'informations, visitez le Rockhill Trolley Museum , le Electric City Trolley Museum et le Pennsylvania Trolley Museum .
  16. Pour ceux qui sont de mon coin prenez note que le DR Diana Ta ne seras plus dans notre ville en juin donc faites une demande de médecin au plus vite https://www4.prod.ramq.gouv.qc.ca/GRL/LM_GuichAccesMdFamCitoy/fr/Citoy/LMA1_Identification Merci
  17. Fatima Houda-Pepin Mercredi, 17 avril 2019 05:00 MISE À JOUR Mercredi, 17 avril 2019 05:00 Le voile « dit islamique » occupe une place disproportionnée dans le débat sur la laïcité au Québec. Pourtant, il a été porté des milliers d’années avant l’émergence de l’islam. Le voile « dit islamique » a fait son apparition dans les médias occidentaux lors de la crise du foulard, en France, en 1989. Un père, d’origine marocaine, y fréquentait une mosquée salafiste. Du jour au lendemain, il décida de défier la loi sur la laïcité et ordonna à ses deux petites filles (de 10 et 13 ans) de se présenter à l’école avec un foulard. Une crise sans précédent va secouer la France. Les islamistes ne tardèrent pas à monter au front, lors d’une manifestation monstre. Leur banderole qui ouvrait la marche disait : « Le voile est notre identité ». De l’autre côté de la Méditerranée, le roi du Maroc, Hassan II, également commandeur des croyants, avait envoyé un message clair au père des petites filles, via son ambassade à Paris. Il y disait en substance trois choses : 1. Il n’existe pas de foulard « islamique » ; 2. Entre le foulard et l’éducation, choisissez l’éducation ; 3. La loi du pays est la loi. Respectez la loi française. Pour les islamistes, cet événement de 1989 est un moment fondateur de la lutte qu’ils mèneront en Occident pour ériger le voile « dit islamique » en carte d’identité politique, puis en « signe religieux ». Et pour légitimer leur revendication, quoi de mieux que le Coran. En effet, plusieurs versets du Coran font mention du voile, dans des contextes très différents. (À lire, mon texte « Voile : les femmes musulmanes ne sont pas un groupe monolithique », La Presse, 14 janvier 1994.) Voile et prostitution La source principale sur laquelle ils se basent encore aujourd’hui, pour faire du voile « dit islamique » un droit fondamental au même titre que la liberté de religion, est le verset 59 de la sourate 33 « Les coalisés ». Révélé en 627, année où le prophète Mohamed devait livrer bataille aux coalisés venus l’assiéger à Médine. Ils s’attaquaient aux femmes qu’ils violaient et forçaient à la prostitution (Ta’arrud). Le verset 59 tranchera ce dilemme. « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des Croyants de rapprocher un pan de leur voile de leur visage, cela est plus à même de les faire reconnaître (des autres femmes) et à leur éviter ainsi d’être importunées. Dieu est infiniment absoluteur et miséricordieux. » Les islamistes se garderont bien d’en expliquer le contexte. Or, ce verset n’a qu’une portée morale. Il s’adresse spécifiquement aux femmes de la haute société de Médine pour leur éviter d’être offensées par Ta’arrud. Il leur est suggéré de « rapprocher un pan de leur voile » et de le rabattre sur leur visage. Pourquoi ? Pour les distinguer des autres femmes. Et quelles étaient les autres femmes dont il fallait se distinguer ? Les esclaves. Ainsi le voile « dit islamique » faisait une distinction entre les femmes libres qui ne doivent pas être importunées (parce que voilées) et les esclaves qui peuvent être livrées au viol et à la prostitution parce qu’elles ne le sont pas. Ceux et celles qui allèguent, aujourd’hui, la liberté de religion pour défendre le port du voile « dit islamique » doivent garder à l’esprit la date de 627, le jour où le voile est devenu symbole de discrimination à l’égard des esclaves noires et leur asservissement par le viol et la prostitution.
  18. papertt2

    Cheval

    Un fermier demande à son voisin : - Qu'est-ce que tu avais donné à ton cheval quand il était tombé malade le mois dernier ? L'autre répond : - De la térébenthine. Une semaine plus tard le fermier dit à son voisin : - J'ai fait comme toi, j'ai donné de la térébenthine à mon cheval, mais il est mort sur le coup ! L'autre répond : - Ah bon ? Le tien aussi ?!
  19. papertt2

    A mes parents

    Chère maman, cher papa, Ca fait maintenant trois mois que je suis parti pour l'université. J'ai pris beaucoup de retard pour vous écrire et je suis désolé de vous avoir négligé. Maintenant, je vais vous mettre au courant. Mais avant de lire la suite, asseyez-vous. Vous ne continuez pas, tant que vous n'êtes pas assis, hein ? Je vais plutôt bien maintenant. La fracture et le traumatisme crânien que j'ai eu en sautant par la fenêtre de ma chambre en feu, peu après mon arrivée, sont maintenant presque guéris. Je n'ai passé que deux semaines à l'hôpital et ma vue est redevenue presque normale. En plus, ces affreuses migraines ne m'arrivent plus qu'une fois par semaine au maximum. Heureusement, la caissière du dépanneur d'en face avait tout vu. C'est elle qui a prévenu les pompiers et appelé l'ambulance. Elle est aussi venue me voir à l'hôpital et comme je ne savais pas ou aller avec l'appartement réduit en cendre, elle a eu la gentillesse de me proposer d'habiter chez elle. En fait, c'est juste une chambre au sous-sol, mais c'est plutôt mignon. Deux fois mon âge, c'est une femme adorable et nous sommes tombés follement amoureux. On veut se marier. On n'a pas encore choisi la date, mais ce sera avant que sa grossesse ne commence à se voir. Eh ! Oui, chers parents, je serai bientôt papa. Je sais à quel point vous avez hâte de devenir grands-parents et je suis certain que vous accueillerez le bébé avec tout l'amour et les tendres soins que vous m'avez témoignés quand j'étais petit. La seule chose qui retarde notre union, c'est la petite infection qu'a ma fiancée et qui nous empêche de passer les analyses prénuptiales. Moi aussi, bêtement, je l'ai attrapée, mais tout çà va vite disparaître avec les injections de pénicilline que je me fais chaque jour. Je sais que vous l'accueillerez à bras ouvert dans notre famille. Elle est très gentille et même si elle n'a pas fait beaucoup d'études, elle a beaucoup d'ambition. Bien qu'elle ne soit pas de la même race ni de la même religion que nous, je connais votre tolérance toujours réaffirmée et je suis certain que vous n'attacherez aucune importance au fait que sa peau soit un peu plus foncée que la nôtre. Je suis sûr que vous l'aimerez autant que moi. Vu qu'elle a à peu près votre âge, je suis certain que vous vous entendrez bien et que vous vous amuserez beaucoup ensemble. Ses parents sont eux aussi des gens très bien : il paraît que son père est un célèbre mercenaire dans le village d'Afrique d'où elle est originaire. Maintenant que je vous ai mis au courant, il faut que vous sachiez qu'il n'y a pas eu d'incendie de l'appartement. Je n'ai ni traumatisme ni fracture du crâne, je ne suis pas allé à l'hôpital, je ne suis pas fiancé, je n'ai pas la syphilis et il n'y a pas de femme bronzée dans ma vie. C'est juste que j'ai eu un 5 en physique, 8 en math et 13 en bio et j'ai voulu vous aider à relativiser les choses. Je vous embrasse bien fort.
  20. Encore une preuve que de très vieux trucs conditionnent les aspects les plus modernes de notre vie. La distance standard entre 2 rails de chemin de fer aux US est de 4 pieds et 8,5 pouces. C'est un chiffre particulièrement bizarre. Pourquoi cet écartement a-t-il été retenu ? Parce que les chemins de fer US ont été construits de la même façon qu'en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c'était une bonne idée car ça permettait également d'utiliser des locomotives Anglaises. Pourquoi les Anglais ont construit les leurs comme cela ? Parce que les premières lignes de chemin de fer furent construites par les mêmes ingénieurs qui construisirent les tramways, et que cet écartement était alors utilise. Pourquoi ont-ils utilise cet écartement ? Parce que les personnes qui construisaient les tramways étaient les mêmes qui construisaient les chariots et qu'ils ont utilisé les mêmes méthodes et les mêmes outils. Pourquoi les chariots utilisent un tel écartement ? Et bien, parce que partout en Europe et en Angleterre, les routes avaient déjà des ornières et un espacement différent aurait cause la rupture de l'essieu du chariot. Pourquoi ces routes présentaient-elles des ornières ainsi espacées ? Parce qu'elles datent du temps des Romains et furent construites par l'empire romain pour accélérer le déploiement des légions romaines. Pourquoi les Romains ont-ils retenue cette dimension ? Parce que les premiers chariots étaient des chariots de guerre romains. Ces chariots étaient tires par deux chevaux. Ces chevaux galopaient côte à côte et devaient être espacés suffisamment pour ne pas se gêner. Afin d'assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues ne devaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de sabots laissées par les chevaux, et ne pas se trouver trop espacées pour ne pas causer d'accident lors du croisement de deux chariots. Nous avons donc maintenant la réponse a notre question d'origine : L'espacement des rails US (4 pieds et 8 pouces et demi) s'explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension du trou de balle des chevaux de guerre. Et maintenant, la cerise sur le gâteau : Il y a une extension intéressante de cette histoire concernant l'espacement des rails et l'arrière-train des chevaux. Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur son pas de tir, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal. C'est la société THIOKOL qui fabrique ces réservoirs additionnels dans leur usine de l'UTAH. Les ingénieurs qui les ont conçus auraient bien aimé les faire un peu plus larges, mais ces réservoirs devaient être expédiés par train jusqu'au site de lancement. La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canavéral emprunte un tunnel sous les montagnes rocheuses. Les réservoirs additionnels devaient pouvoir passer sous ce tunnel. Le tunnel est légèrement plus large que la voie de chemin de fer, et la voie de chemin de fer est à peu près aussi large que les arrières trains de deux chevaux. Conclusion : une contrainte de conception du moyen de transport le plus avance au monde est la largeur d'un trou de balle de cheval. Les spécifications et la bureaucratie vivront pour toujours. Aussi, la prochaine fois que vous avez des spécifications entre les mains et que vous vous demandez quel trou de balle de cheval les a inventées, vous vous serez peut-être pose la bonne question.
  21. Il y a certains moments dans la vie où ce n'est pas toujours bon de faire de l'humour. Elle pourrait manquer la 'joute'.
  22. Dans mon monde Idéal moi je suis pour l'élimination des licences mais qu'il y ait une réglementation et qu'uber paye un prix fort de départ pour compenser ce que le gouvernement soit obliger de faire, sinon out, bien des états USA l'ont fait ainsi que que d'autre pays
  23. Drole d'affaire , c'est épeurant ! bien qu'il me semble en avoir déjà vu ? cela fait penser aux films type Aliens Article de Québec Science https://www.quebecscience.qc.ca/sciences/les-super-pouvoirs-du-blob/ Les super-pouvoirs du blob Annie Labrecque 05-10-2017 Jaune vif, rouge, noir, doré, blanc… il y a des espèces de blobs de toutes les couleurs! On compare leur aspect à du vomi de chien, du mucus croûteux ou de la moisissure visqueuse. et cela fascine la chercheuse française Audrey Dussutour. Ni animal, ni végétal, ni bactérie, ni champignon, le « blob » n’a plus de secrets pour Audrey Dussutour qui l’étudie depuis presque 10 ans. Elle nous présente les talents cachés de cet étrange organisme unicellulaire. Il a été surnommé « blob » en référence à un film américain de 1958 où une masse grossit au fur et à mesure qu’elle engloutit des humains, mais il ne lui ressemble en rien, hormis par son aspect gluant. Cet organisme, dont il existe plus de 1 000 espèces différentes, semble disposer de « pouvoirs » infinis. On le dit presque immortel. Découpé en morceaux, il cicatrise rapidement pour former plusieurs nouveaux blobs. Dépourvu de cerveau, il pourrait pourtant nous être utile pour décontaminer les sols, optimiser les réseaux d’aqueduc ou de télécommunications. Selon Audrey Dussutour, éthologiste au Centre national de la recherche scientifique en France et auteure du livre Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander (éditions des Équateurs), paru en 2016, cet organisme sorti de l’ombre n’a pas fini de surprendre ! Québec Science : Qu’est-ce que le blob ? Audrey Dussutour : C’est un amibozoaire, un organisme unicellulaire qui existe depuis des millions d’années, mais il passe inaperçu, car la plupart des gens le confondent avec un champignon. Les scientifiques ont eu de la difficulté à le classifier, car il produit des spores comme un champignon et des pigments comme une plante. En plus, il mange et bouge comme un animal [NDLR : il se déplace au rythme de 4 cm/h] ! Le blob, préférant les endroits sombres et humides, vit souvent sur les écorces d’arbre et les bois morts. Certains blobs vont croître sous la neige, dans les régions montagneuses comme les Alpes et même dans certains milieux désertiques. Je suis sûre qu’il y en a plein dans les belles forêts du Québec. Il est impossible qu’il n’y en ait pas ! Leur nombre reste inconnu, mais une équipe de scientifiques a compté 50 blobs par gramme de sol dans une forêt en Virginie, aux États-Unis. Il a un rôle fondamental de recycleur dans l’écosystème, ses déchets servant à nourrir les plantes et les champignons. Si les blobs disparaissaient de l’environnement, il n’y aurait plus de plantes ! Le blob a-t-il une biologie particulière ? AD Cet organisme est constitué d’une seule cellule polynucléée, c’est-à-dire qu’elle contient plusieurs noyaux. Le blob représente le chaînon entre le monde des unicellulaires et le monde des multi-cellulaires. Sa sexualité est également surprenante. Chez les animaux, il y a un mâle et une femelle. Mais la reproduction sexuée chez le blob d’espèce Physarum polycephalum est atypique : il y a 720 types sexuels possibles ! On a tellement une obsession du genre, fille ou garçon, que le blob révolutionne les idées reçues, d’une certaine façon. Il a par ailleurs une capacité de régénération qui est connue, mais peu étudiée jusqu’à présent. Lorsqu’il vieillit, on peut le faire sécher. Par la suite, en le ravivant avec un peu d’eau, il redevient jeune. Je trouve ça vraiment fascinant ! Pourrait-il avoir des applications intéressantes ? AD Cela reste encore à développer, mais le blob a un potentiel intéressant en pharmacologie. Il produit de petites protéines microscopiques non toxiques et dégradées naturellement par l’humain, qui pourraient éventuellement servir de véhicules pour transporter certains médicaments à l’in- térieur du corps. Une espèce de blob, Fuligo septica, a la capacité d’emmagasiner les métaux lourds et de détoxifier les sols. Voilà pourquoi certains étudient son utilisation pour dépolluer les terrains ou recycler les ordures. Un chercheur m’a également contactée, car il veut vérifier si ce blob peut accumuler des déchets radioactifs. Dans votre livre, vous expliquez que le blob peut aussi aider à concevoir de meilleurs réseaux. Comment ? AD C’est une cellule géante qui peut mesurer plus de 10 m2 ! Elle peut atteindre cette taille, car elle dispose d’un réseau veineux très efficace qui distribue la nourriture vers tous les points de son organisme. Ce réseau se forme et se déforme tout le temps pour être optimisé au maximum. Si on coupe une veine, par exemple, tout se réorganise. À l’heure actuelle, je collabore avec des chercheurs américains pour regarder comment le réseau du blob réagit lorsqu’il y a un obstacle. Ces scientifiques veulent s’en inspirer pour améliorer les réseaux d’aqueduc. Par exemple, s’il y a un bris, on doit réorganiser les conduites de façon efficace pour continuer à distribuer l’eau potable. D’autres se servent du blob pour planifier des réseaux de télécommunications et rediriger l’information en cas de blocage ou de réparation. Une expérience a démontré qu’un blob qui doit passer à travers une substance répulsive non toxique (comme le café) avant d’accéder à sa nourriture apprend, au bout de quelques jours, à ignorer ce répulsif. Où en êtes-vous dans vos recherches sur l’apprentissage ? AD L’apprentissage peut être transmis d’un blob à l’autre. Si on fusionne un blob ayant certaines connaissances avec un blob naïf, l’information passe entre eux. En les séparant à nouveau, ce deuxième blob se comporte comme s’il avait retenu les nou- velles informations. C’est très intéressant et très surprenant pour un organisme avec une seule cellule. En ce moment, on essaie de mieux comprendre les mécanismes qui permettent à la cellule d’apprendre sans cerveau ni système nerveux. Le blob semble être un sujet de recherche dont vous ne vous lassez pas. AD En effet ! J’aimerais beaucoup travailler sur une autre espèce de blob comme Fuligo septica. La majorité des chercheurs s’intéressent à Physarum polycephalum, mais il y en a tellement d’autres ! C’est dommage, parce que la recherche est souvent centrée sur certains modèles animaux. Les gens travaillent tous sur la mouche drosophile, dite « à fruit », la souris ou le macaque. On perd alors une richesse, car il y a plein d’autres êtres vivants qui peuvent nous en apprendre davantage.
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...

Information importante

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.