Jump to content

jack

Membre
  • Posts

    1,968
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by jack

  1. Durant les élections fédérales de 1993, le Bloc remporte 54 sièges au Québec. Les partis politiques qui siégeaient à l'opposition dans le reste du Canada étaient divisés entre le Parti réformiste, le Parti progressiste-conservateur et le Nouveau Parti démocratique. Le Bloc réussit ainsi à avoir assez de sièges pour devenir le deuxième parti en nombre de sièges Le bloc a obtenu beaucoup sans etre au pouvoir. Cela risque de revenir avec un PCC qui ne sais pas ou il va, une tete a couche qui ne comprend toujours pas que le religion et politique ne vont pas ensemble. A par voter BLOC je ne veux pas voter.
  2. il y a une responsabilité personnel . Tu fait pas une demande de passeport a la dernière minute quand tu sais que tu sort d'une pandémie.
  3. Je met juste le lien car je ne peu le reproduire aussi bien ici https://fr.wikihow.com/construire-un-escalier
  4. Je suis VIP mais depuis 1 ans, il est plus rapide de faire un d/l sans le debrideur. Je m'en sert uniquement pour ne pas avoir les temps d'attente tres long. Exp 45 minutes
  5. jack

    Meilleur iptv

    Ils sont rendus sur Amazon à 25$ annuel. Sur Market Place (Facebook) les annonces ont été supprimées [Hidden Content]
  6. VOTRE MARI VOUS REND-IL HEUREUSE ? Personne ne s'attendait à la réponse de cette femme, encore moins son mari ! "Lors d'un séminaire consacré aux couples à l'Université de Fresno (Californie), un des conférenciers a demandé à une femme dans l'assistance : - "Votre mari vous rend heureuse? Vous rend-il vraiment heureuse ?" À ce moment, le mari releva la tête, totalement sûr de lui. Il savait que son épouse répondrait par l'affirmative car elle ne s'était jamais plainte pendant leur mariage. Cependant, sa femme a répondu par un "non" tonitruant, un "non" bien catégorique ! - "Non, mon mari ne me rend pas heureuse !" Son mari était complètement déconcerté, mais elle a continué : "Mon mari ne m'a jamais rendu heureuse et Il ne me rend pas heureuse ! Je suis heureuse. Le fait d'être heureuse ou pas ne dépend pas de lui, mais de moi. Mon bonheur ne dépend que d'une seule personne : MOI ! C'est moi qui décide que je serai heureuse dans chaque situation et à chaque moment de ma vie car si mon bonheur dépendait de quelqu'un, de quelque chose ou d'une circonstance sur la face de la terre, j'aurais de graves problèmes. Tout ce qui existe dans cette vie change en permanence : l'être humain, la richesse, mon corps, le climat, ma volonté, les plaisirs, les amis, ma santé physique et mentale. Enfin, la liste est interminable. Je dois décider d'être heureuse indépendamment de tout le reste. - Que ma maison soit vide ou pleine, je suis heureuse ! - Que je sorte accompagnée ou seule, je suis heureuse ! - Que je gagne un bon salaire ou non, je suis heureuse ! Je suis aujourd'hui mariée mais j'étais déjà heureuse célibataire. Je suis heureuse par moi-même. J'appelle "des expériences" les autres choses, personnes, moments, situations. Elles peuvent ou non m'apporter des moments de joie ou de tristesse. Quand une personne que j'aime meurt, je suis une personne heureuse qui vit un moment inévitable de tristesse. J'apprends grâce aux expériences passagères et je vis celles qui sont éternelles comme aimer, pardonner, comprendre, aider, accepter, consoler. Certaines personnes affirment : Aujourd'hui, je ne peux pas être heureux ou heureuse parce que : - je suis malade, - je n'ai pas d'argent, - il fait très chaud, - il fait trop froid, - quelqu'un m'a insulté, - une personne ne m'aime plus, - je n'ai pas su me mettre en valeur, - mon mari n'est pas tel que je l'espérais, - mes amis ne me rendent pas heureux, - mon travail est inintéressant, et ainsi de suite. J'aime la vie que je mène mais pas parce que ma vie est plus facile que celle des autres. C'est parce que j'ai décidé d'être heureuse et je suis responsable de mon bonheur. Quand j'enlève cette obligation à mon mari et à toute autre personne, je les libère du poids de me porter sur leurs épaules. Leur vie est beaucoup plus légère. Et c'est ainsi que j'ai réussi à avoir un mariage heureux tout au long de ces années. Ne laissez donc jamais entre les mains d'une autre personne une responsabilité aussi grande que d'assumer et de susciter votre bonheur. Soyez heureuse et heureux, même quand il fait chaud, même quand vous êtes malades, même quand vous n'avez pas d'argent, même quand une personne vous a blessé ou blessée, même quand on ne vous aime pas ou qu'on ne vous estime pas à votre juste valeur. Un conseil valable pour les femmes et les hommes de tout âge."
  7. Bonjour, vous semblez chercher un coupable. Alors c'est moi. Je n'ai pas communique l'info que l'hebergeur allais faire une mise a jour. Hors il y avais un backup récent. Mais le transfert a eu lieu plusieurs jours plus tard. J’étais pas inquiet car l’hébergeur gardais une copie. Que c'est t'il passe , j'en ai aucune idée. Je n'ai pas eu de reponse a ma question. PS la personne qui devais me remplacer , ne peu pas le faire car sa vitesse internet est de moins de 500ks et avec limites de quelque gigs par mois. Je recherche toujours un remplacant. Votre coupable, Jack
  8. La chine comme ailleurs s’aperçoive lentement que leur pire ennemie est pas les autre pays mais eux même contre mère nature. Aucun arme ne seras a la hauteur même minime contre dame nature.
  9. Débuts des essais cliniques d’un hydrogel visant à « réparer » les disques intervertébraux (et soulager les maux de dos) Valisoa Rasolofo & J. Paiano·10 juin 2022 | Pixabay Accueil Actualités - Science Médecine & Bio ⇧ [VIDÉO] Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub) RETIRER LA PUBLICITÉ Les disques intervertébraux, en s’usant — avec l’âge ou à cause d’un excès de sollicitations mécaniques, deviennent des sources de maux de dos intenses, par ce que l’on appelle « dégénérescence discale ». Comme il n’existe aucun traitement médicamenteux spécifique pour la maladie, les patients n’ont d’autres choix que de recourir aux analgésiques, à la physiothérapie ou à la chirurgie (en dernier recours) pour soulager la douleur. Un nouvel hydrogel injectable a récemment reçu de la Food and Drug Administration (FDA) la très rare distinction de « dispositif révolutionnaire ». Il agit en comblant les fissures des disques affectés, afin de restaurer (du moins en partie) leur rôle fonctionnel d’amortissement. Les essais cliniques préliminaires sont prometteurs : leur niveau de douleur autodéclaré a notamment été considérablement réduit. Situés entre les vertèbres, les disques intervertébraux jouent un rôle fondamental dans la souplesse des mouvements de la colonne vertébrale et l’amortissement intervertébral. Avec l’âge (ou sous un excès de sollicitation mécanique), ils s’usent et se « dessèchent » progressivement, perdant progressivement l’eau qui les compose en grande partie. Ainsi, les disques ne peuvent plus assurer leurs fonctions mécaniques. Les pathologies dégénératives des disques progressent lentement et provoquent des maux de dos relativement intenses au fil du temps. Dans les cas les plus graves, elles affectent la mobilité jusqu’à parfois immobiliser complètement le patient (sous l’effet de la douleur). En s’asséchant, les disques perdent en épaisseur et les vertèbres se rapprochent. Il arrive ainsi parfois que des nerfs soient comprimés. Comme il n’y a plus d’amortissement, ces nerfs deviennent alors beaucoup plus sensibles aux chocs (quand l’on marche, court ou saute) et provoquent des douleurs. La perte d’épaisseur des disques est d’ailleurs la cause principale de la perte de taille des personnes âgées. À LIRE AUSSI : Un nouvel alliage flexible et résistant pour des prothèses durables et sûres Si l’on croyait jusqu’à il y a peu que la maladie était surtout commune aux personnes âgées, des études montrent en réalité que de plus en plus de personnes (même jeunes) en souffrent. D’après l’OMS, les maux de dos concerneraient près de 80% de la population mondiale. Dans le cas de la dégénérescence discale, une fois la dégradation arrivée à un stade avancé, où la douleur devient insupportable, la chirurgie est la seule solution. Hydrafil, le nouvel hydrogel de la société ReGelTec, révolutionnera peut-être les recherches de traitement contre les pathologies dégénératives des disques intervertébraux, car il permettrait de se passer de la chirurgie. Grâce à la reconnaissance de la FDA, « cette désignation nous permettra de déployer plus rapidement les essais cliniques aux États-Unis et d’étendre nos essais cliniques, en nous appuyant sur les résultats prometteurs de l’étude de faisabilité précoce », assure dans un communiqué Douglas Beall, président du conseil consultatif médical de l’entreprise. Un gel qui comble les fissures Lors des essais cliniques préliminaires, la société a recruté 20 patients âgés de 22 à 69 ans souffrant de douleurs lombaires chroniques dues à la dégénérescence discale. Leur niveau de douleur déclaré était supérieur ou égal à 4 sur une échelle allant de 1 à 10, au début des essais. Par ailleurs, tous les patients n’avaient signalé que de légers soulagements avec les thérapies conventionnelles. Pour les tests cliniques, l’hydrafil a d’abord été chauffé pour former un liquide plus épais, puis injecté (par voie percutanée et sous anesthésie locale) dans les noyaux des disques intervertébraux affectés. Une fois refroidi à la même température que le corps, il se solidifie en comblant les fissures du disque et forme une sorte d’implant. En restaurant l’épaisseur fonctionnelle du disque, les propriétés biomécaniques du segment vertébral sont recouvrées et la douleur est soulagée. À LIRE AUSSI : Une poignée quotidienne de myrtilles réduirait le risque de démence et améliorerait le métabolisme des graisses Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ? C'est simple, il suffit de s'abonner ! J'EN PROFITE 20% de rabais pour les 1000 premiers ! Code : 0pub20 Après un suivi de six mois, tous les participants ont signalé avoir été considérablement soulagés et plus mobiles, le niveau de douleur moyen étant passé de 7,1 à 2,0. Lors d’un questionnaire sur la façon dont la douleur affectait leurs tâches quotidiennes, le score moyen est passé de 48 à 6. De plus, les patients ont pu se lever et marcher après une à deux heures seulement suite à l’injection, et la plupart ont été autorisés à rentrer chez eux. L’hydrogel devra être testé sur davantage de patients avant de réellement prouver son potentiel, mais « si ces résultats sont confirmés par des recherches ultérieures, cette procédure pourrait être un traitement très prometteur pour la lombalgie chronique chez ceux qui ont trouvé un soulagement insuffisant par les soins conventionnels », conclut Beall.
  10. Clonage animal : la Chine produit des porcs à l’aide de robots uniquement Claire Manière·9 juin 2022 | Création originale par Jonathan Paiano pour Trust My Science (licence accessible ici) Accueil Actualités - Science Médecine & Bio ⇧ [VIDÉO] Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub) RETIRER LA PUBLICITÉ Intégrer l’IA au procédé de clonage, telle est la nouvelle prouesse des chercheurs du Collège d’intelligence artificielle de l’Université de Nankai, en Chine. Entièrement automatisée, la technique réduirait les erreurs de clonage manuel et soulagerait les chercheurs de tâches fatigantes et chronophages. La naissance récente de sept porcelets sans aucune intervention humaine est une étape supplémentaire dans la normalisation de ce type de clonage commercial, qui pourrait aussi profiter à l’agriculture chinoise en réduisant la dépendance du pays à l’égard des animaux reproducteurs importés. Les chercheurs du Collège d’intelligence artificielle de l’Université de Nankai (Chine) rapportent avoir mis au point une technologie de clonage qui ne nécessite aucune intervention humaine. En mars dernier, une truie a ainsi donné naissance à sept porcelets clonés à l’Université Nankai. Chaque étape de clonage a été automatisée à l’aide de robots. La technique n’est pas nouvelle, puisque le groupe de l’Université Nankai avait produit en 2017 les 13 premiers porcelets au monde clonés à l’aide de robots « uniquement ». Mais Liu Yaowei, un membre de l’équipe qui a développé le système, avait alors précisé que certaines parties du processus (comme le retrait du noyau de l’ovule) devaient encore être réalisées par des humains. D’ordinaire, le clonage en laboratoire d’un embryon viable nécessite le transfert du noyau d’une cellule somatique (du corps) de l’animal à cloner dans un ovocyte dont on a retiré le noyau et qui peut provenir d’un autre animal. En utilisant le processus robotique, l’équipe a depuis lors réalisé des milliers d’opérations de transfert de noyaux : elle a transplanté 510 embryons à six truies en 2017 (dont deux ont donné naissance) et, en 2018, neuf porcs clonés par robot ont produit 101 descendants. À LIRE AUSSI : Mayman Aerospace dévoile son prototype de moto volante Un taux de réussite de 27,5%, contre 10% pour une opération manuelle Zhao Xin, professeur au collège d’IA de Nankai, a dirigé le projet de porcelets clonés par robot. Il a introduit un modèle mécanique et un effet de siphon dans la conception de l’IA de l’équipe. « Ainsi, seule une force minimale est nécessaire pour l’orientation automatique de haute précision des cellules et l’élimination des noyaux cellulaires », détaille un communiqué de l’Université. « Les expériences ont montré une réduction significative des dommages cellulaires après le processus. Plus important encore, le taux de réussite du développement ultérieur des embryons clonés était de 21% pour le processus robotique, contre 10% pour l’opération manuelle ». Mieux encore, l’équipe a pu améliorer le taux de réussite du développement des embryons clonés ces cinq dernières années, qui est passé de 21% à 27,5% d’après Liu Yaowei. En permettant de surmonter les obstacles techniques du clonage biologique, le clonage par IA est ainsi bien plus facile. En outre, il exempte les chercheurs des micro-manipulations manuelles qui peuvent leur causer à terme des problèmes de santé — par exemple de dos, à force de se pencher sur les microscopes. Cela leur permettrait aussi de dégager du temps pour d’autres manipulations, des scientifiques créant parfois plus de 1000 clones à la main par jour ! Élevage porcin : la Chine peine à retrouver son autosuffisance Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ? C'est simple, il suffit de s'abonner ! J'EN PROFITE 20% de rabais pour les 1000 premiers ! Code : 0pub20 La viande de porc est la viande la plus populaire en Chine, et son industrie peine encore à se remettre de l’épidémie de peste porcine africaine de 2018 et 2019, qui a lourdement affecté ses reproducteurs. Reuters rapporte que la perte de truies en bonne santé a entraîné un besoin accru d’importations de reproducteurs et que l’industrie porcine cherche à retrouver son autosuffisance d’autrefois. La haute technologie développée devrait ainsi permettre d’améliorer la situation en Chine, alors que le pays craint d’être vulnérable aux restrictions d’importation des États-Unis et d’autres pays occidentaux. À LIRE AUSSI : Un robot capable de faire la lessive en toute autonomie Par ailleurs, Pan Dengke — un ancien chercheur de l’Académie chinoise des sciences agricoles qui a contribué à produire le premier porc cloné de Chine en 2005 — a déclaré au South China Morning Post que la technique de clonage robotisé pourrait avoir un large éventail d’applications dans le domaine de l’élevage, notamment la reproduction assistée et la reproduction sélective. « La commercialisation du clonage robotisé aura sans aucun doute des influences majeures et profondes sur les industries et la vie du grand public », a-t-il ajouté. Un article soumis à relecture sera bientôt publié dans la revue Engineering, afin de rendre compte des détails techniques de la technologie.
  11. Dans les regles outlook je dit a outlook de supprimer les spams qui comporte un titre. exemple casino et le titre varie a chaque spam et aussi le email. Je cherche un facon que tous se dirige a la poubelle avec un seul mot j'ai essaye pour casino de mettre des etoiles *casino* cela ne fonctionne pas. Solution ?
  12. Blague portugaise : C’est l’histoire d’une portugaise qui entre dans un commissariat : – Bonchour, ché fiens me plaindre ke me chui fé fiole dans le buche! Le policier: – Comment? Vous vous êtes fait violer dans le bus ? – Oui, il y en a un ki comoncher a me carecher, puis il abuché de moi ! – Et persone ne vous a aidé ? – Non les chautres chont venu me fiolé ochi! – Mais vous n’avez pas crié ? – Chi chi,che crié ! – Et vous avez crié quoi ? – Léché moi, léché moi !!!
  13. jack

    essence

    Je ne sais pas d'ou tu prend tes infos loll
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.