Aller au contenu

gigi01

Sénior
  • Compteur de contenus

    1,187
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

534 Excellent

À propos de gigi01

  • Rang
    Animateur(e)
  • Date de naissance 01/01/1982

Contact Methods

  • Website URL
    Aucun

Profile Information

  • Gender
    Female
  • Location
    France

photo

  • Interests
    Ebook, films, certains sujets..., zen,

Visiteurs récents du profil

2,873 visualisations du profil
  1. gigi01

    Salut à tous

    Bonjour. Comment t'as su que ta boite mail etait pirate par curiosité.?
  2. Est ce que julie est son pseudo? Est celui ci @julie
  3. gigi01

    nobleltec maxsea

    Précise dans ton titre le type de programme et marque recherche aussi dans ton titre. @quebec001 il y a peut être du boulot pour toi. Sort le bateau😅
  4. Le policier aurait confondu un témoin convoqué au commissariat avec un homme rencontré sur Internet à qui il avait donné rendez-vous sur son lieu de travail L'histoire est abracadabrantesque. Un policier de Rouen, qui aurait confondu un témoin convoqué au commissariat avec un homme rencontré sur Internet, est visé par une plainte pour agression sexuelle, a-t-on appris vendredi de source policière. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie de l'enquête ouverte par le procureur de la République de Rouen à la suite d'une plainte pour agression sexuelle déposée contre un brigadier du commissariat de Rouen. Les faits remontent au mois de mai dernier, selon la même source, confirmant une information du quotidien Paris Normandie. «Une grosse méprise» Le fonctionnaire de police avait donné rendez-vous à un homme au commissariat, via un site de rencontre. Le policier a alors confondu cet homme avec une personne convoquée en tant que témoin pour être entendu par les policiers. Dans son bureau, le brigadier a demandé à l'homme de baisser son pantalon. Celui-ci s'est exécuté en pensant avoir affaire à une fouille de sécurité. Il a subi des caresses et un début d'attouchement à travers ses vêtements de la part du policier. Le brigadier a ensuite commencé lui aussi à se déshabiller mais s'est interrompu en comprenant à la tête du témoin qu'il y avait erreur sur la personne. Il assure à Paris Normandie qu'il s'agit d'une «grosse méprise» et qu'il s'est aussitôt excusé. Le policier en cause est en arrêt maladie. Le parquet de Rouen n'a pas donné suite aux sollicitations de l'AFP.
  5. Merci. Ça fait plaisir que enfin on s'en occupe. Ton oeuf n'est pas si cramé @quebec001
  6. Bienvenu au club le pessacais de toctoucau😅
×
×
  • Créer...

Information importante

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.