Aller au contenu

PIEDRO

Membre
  • Compteur de contenus

    582
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

490 Excellent

3 abonnés

À propos de PIEDRO

  • Rang
    Uploadeur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    FRANCE

photo

  • Interests
    ebooks - mini jeux

Visiteurs récents du profil

1 836 visualisations du profil
  1. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 20 - Les jeux zoolympiques (1) Le constat est édifiant : dopage à grande échelle, records désormais imbattables, tricherie, corruption, plus de médailles pour la France... L’esprit des Jeux Olympiques tel qu’édifié par le baron Pierre de Coubertin à la fin du XIXème siècle n’est plus qu’un lointain souvenir. C’est pourquoi le C.I.O, (menacé de sanctions abominablement sanglantes) par notre Président Vénéré du C.I.Z, Piedrofus le sage, a décidé volontairement et sans contrainte aucune de créer pour l’Olympiade 2019 des Jeux Olympiques Zanimales. Du passé faisons table en marbre. Et pour redonner le goût du sport à un public avide de coupures publicitaires hors de prix, ce ne sont plus des humains mais des animaux qui concourront dans ce que l’on appellera désormais… Les jeux zoolympiques Mens Sana in Z’Animos Sano (Ça va chier) Un grand honneur pour la France . De nombreuses villes se sont évidemment portées candidates pour être la première à organiser cet événement planétaire. Le vote final pour lequel concourrait encore San Diego, Fouzy-les-Ridelles et Varsovie fut épique. Ce n’est qu’au 5ème tour de scrutin et après un intense travail de lobbying (et de sanctions abominablement sanglantes) de notre bien aimé Président Vénéré du C.I.Z, Piedrofus le sage que la ville de Fouzy-les-Ridelles a été désignée à l’unanimité moins 50% des voix. Il est vrai que le dossier de la « Cité du céleri rave en boîte de 250 grammes » était au moins l’un des 200 plus solides. Ses infrastructures héritées du zoo mondialement connu, les nombreux axes vicinaux qui permettent un accès aisé aux millions de visiteurs attendus et la proximité de l’hôtel Formule 1 de Gonflant-Sainte-Nitouche ont rapidement fait pencher la balance en sa faveur. Organisés sous l’égide du Comité International Zoolympique (C.I.Z.), les J.Z. de Fouzy-les-Ridelles 2019 auront pour parrains Mictail Laroute et Hector Tillon (arbitres principaux des épreuves), qui ne cachaient pas leur émotion. Enfin leurs amis les animaux vont avoir aboiement au chapitre sur la scène internationale. Car après tout, « les animaux sont des êtres humains comme les autres » comme le disait si bien la princesse Frimouss de Monaco. Elle a d'ailleurs un reçu un soutien de taille en la personne de notre Président vénéré (NPVPls en abrégé) Piedrofus le sage . C'était en juin 2018 et demi, lors d'une visite à l'hôpital de Bourges. Emporté par un lyrique élan d'humanité toute bestiale, celui-ci aurait déclaré : "On ne doit pas laisser les gens mourir comme des bêtes ! D'ailleurs, les animaux sont des êtres humains." Ah, c'est beau ... Ce propos propice (and love) à la gente animale, donc à même de favoriser la cause des J.Z., fut en son temps rapporté dans les colonnes du Canard déchaîné. Et force est de le constater, le canard (même déchaîné), tout comme l'élan (même lyrique) dont fit preuve NPVPls, étant bien des animaux donc non sujets à caution, la déclaration de NPVPls ne saurait être mise en doute. Toutefois, malgré cette publicité présidentielle, les deux espèces animales dont il est question n'ont pu obtenir du C.I.Z. une participation dans l'une des épreuves sélectionnées pour la Zoolympiade de 2019. Mais elles espèrent pouvoir figurer dans celle de 2024 et ont d'ores et déjà entamé, auprès de leurs jeunesses, un programme drastique de recrutement puis de sélection des meilleurs athlètes spontanés. Elles ont aussi proposé l'intégration future d'épreuves adaptées à leurs qualités respectives : - Pour les canards déchainés : le défi à relever pour empocher le titre Zoolympique serait une épreuve de lancer, dite "le lancer de canne", à tire d'aile et en appui sur un seul pied (obligatoirement palmé). Le vainqueur recevra une Palme d'or, inspirée de celle remise à Cannes. Mais il faudra toutefois prendre toutes les précautions, pour la version féminine de cette épreuve, afin qu'il n'y ait pas confusion entre les cannes à lancer et les athlètes canes en compétition. En effet, il faudrait à tout prix éviter qu'une concurrente irascible (une cane de Barbarie par exemple), lance une de ses challengers canes au lieu de la canne homologuée. - Pour les élans : l'épreuve serait classée dans la catégorie "vitesse", et aurait pour dénomination "la course d'élan". Elle pourrait devenir l'épreuve renne des futurs J.Z. Le trophée remis au vainqueur serait une couronne de bois, taillés en forme de branches. Pour l'heure, nous n'en savons pas plus, sauf que l'épreuve se déroulerait à la fois sur l'heure et sur-le-champ. Mais tout ceci relevant d'un futur hippopothétique, revenons à nos moutons actuels et donc aux épreuves validées pour la première Zoolympiade de 2019. Les épreuves des Jeux Zoolympiques de Fouzy-les-Ridelles 2019 seront au nombre de 8, comme les doigts des pattes des rottweilers. Cet octathlon des forces vives de la nature mettra en avant le courage et l’intelligence mais aussi la ruse et l’esprit d’équipe de nos amis à poils, à écailles et à plumes. Car ici pas de discrimination, toutes les espèces de toutes les familles de tous les continents seront les bienvenues et seront traitées sur une même patte d’égalité. Qui dit nouveaux jeux dit nouvelles épreuves. Fini le football et ses pseudo-supporters avinés, terminé l’athlétisme et ses athlètes carburant aux stéroïdes, aux oubliettes la gymnastique et son apologie de l'anorexie. La suite de ce guide vous donnera un aperçu des nouvelles épreuves Citation de Piedrofus le sage : Comme dit mon chien, en sport, dès qu'on s'arrête, on réengraisse et on prends du poids.
  2. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 19 - Interview exclusive de Capitaine H. Interview du Capitaine H. par Piedrofus le sage – Exclusivité mondiale - L’entretien qu’a accordé le Capitaine H. à Piedrofus le sage s’est étalé sur 4 jours. A la demande expresse du Capitaine H. et pour des raisons aisément compréhensibles, nous respecterons son anonymat et les noms des divers protagonistes seront modifiés. ______________ Vivant reclus avec son serviteur Rotsen en son château de Trasniluom (son nom en latin), depuis plus de 25 ans, le Capitaine H. a bien voulu m’accorder un entretien exclusif. S’il a toujours préféré rester discret sur son passé, les différents livres qui lui ont été consacrés n’ont pas toujours été tendres avec lui. Décrit par ses biographes officiels dont un certain Géher, comme un impulsif porté sur la boisson, plutôt soupe-au-lait et parfois grossier, le Capitaine H. veut rétablir la vérité. Âgé aujourd’hui de 89 ans, il n’attend plus grand-chose de la vie et espère sans doute que la postérité retiendra autre chose que ce que le public connaît, à mille lieues nautiques de sa vraie nature. Nous vous livrons ici la quintessence de ses propos. Pls : Contrairement à nombre de personnages connus, le Capitaine H. est resté très discret sur sa vie entre 0 et 48 ans où il se manifeste pour la première fois. Je lui ai donc demandé d’évoquer un peu sa jeunesse. C.H. : Je n’ai pas toujours vécu dans un château entouré de Torsen. Mes origines sont très modestes. Mon père était un armateur grec très puissant qui possédait à peu près la moitié du port d’Anvers. Ma mère, voyante extralucide de formation, était femme au foyer et nous élevait, moi et mes trois chiens. Mais je ne désire pas trop m’étendre sur les premières années de mon existence, non pas que ce ne soit pas intéressant, bien au contraire, je n’en ai aucun souvenir. Mon premier vrai souvenir date de mes 17 ans. Conscient du fait que ma mère me préférait mes chiens – j’en garderais d’ailleurs une rancœur tenace envers cette race d’animaux, ainsi qu’envers les chiens – je me revois faire mon paquetage et m’embarquer sur le premier cargo en partance pour le temple du soleil, le Pachacamac. Je ne pensais pas vraiment devenir marin à l’époque. La vie à bord était rude et on ne me faisait aucun cadeau. Au fil des ans toutefois, le grand air, l’amitié virile et les douches collectives m’ont fait changer d’avis. De simple moussaillon j’ai gravi les échelons de l’organigramme maritime jusqu’à devenir capitaine. Pls : La légende prétend que c’est à cette époque que vous avez commencé à boire. C.H. : On me parle toujours de mes problèmes de boisson, mille sabords. Mais c’est très exagéré. Tout le monde est ivre en permanence sur un bateau, quel que soit le grade. Vous n’imaginez pas à quel point on s’emmerde dans la navigation marchande au long-cours. Le Karaboudjan, en français "le crabe aux pinces d'or", mon navire à l’époque ne faisait pas exception à la règle. Je pouvais heureusement compter sur la vigilance de mon fidèle second, Allan. Pls : C’est précisément sur le Karaboudjan que vous avez rencontré Nitnit pour la première fois ? C.H. : D’après lui, nous nous étions déjà croisés deux ans auparavant dans un bordel chinois, le Lotus Bleu. Il fumait beaucoup d’opium et il pensait m’avoir vu en compagnie d’un prostitué thaï sans doute mineure. Mais c’est très peu probable car je ne fréquentais à l’époque que des putes philippines sans doute mineures. Le premier souvenir que j’ai de lui date effectivement de mon capitanat sur le Karaboudjan. C.H. Physiquement, il avait une déficience glandulaire notoire. Nitnit n’a jamais grandi d'un pouce pendant nos 50 années d'aventures : sa taille est restée stationnaire à 1m66. Il disait que de nombreux experts en physioscieneurokinésiologie cérébrale ont envisagé l'hypothèse d'une déficience glandulaire affectant la croissance. Grace sa houppette, il pouvait atteindre 1m70. Pls : Parlez-nous de cette rencontre… C.H. : C'est un peu flou mais je me rappelle que nous n’étions pas partis sous les meilleurs auspices. Il m’a assommé avec une planche, donné un coup de pied à la tête, menacé avec une arme de poing et ni une ni deux on s’est retrouvés naufragés sur une barque puis attaqués par un hydravion qu’on a réussi à voler pour s’écraser sur une ile noire à cause d’une terrible tempête avec toute sa cargaison de coke en stock. Pls : C’est carrément n’importe quoi ce que vous nous racontez... C.H. : Je sais. J’ai tendance à légèrement enjoliver mes histoires. Le fait est que ce gars m’a fait perdre mon navire et ça je ne lui ai jamais pardonné. Un vrai sapajou. Pls : Ah Bon ? Pourtant vous sembliez inséparables après cette aventure. C.H. : Et il y a une raison à ça. Le tenant pour responsable de ma déchéance sociale, je l’ai forcé à se porter garant pour le rachat à crédit d’un petit chalutier d’occasion, l’Aurore. Hors de question qu’il me laisse seul avec mes dettes. Et puis ça tombait bien, ce bachi-bouzouk de Nitnit cherchait à quitter la Belgique pour échapper au Fisc et a inventé pour ça une histoire incroyable de fin du monde et d’étoile mystérieuse avec des araignées gigantesques et des pommes géantes… À mon avis il était toujours sous l’emprise de la drogue. Moi-même, j’avais décidé d’arrêter l’alcool à cette époque mais je n’ai pas tenu très longtemps. Et puis j’ai toujours été très naïf. Quelques mois plus tard il a réussi à me convaincre de partir à une chasse au trésor du pirate Mahkcar le rouge en plein milieu de l’Atlantique. J’avais du revendre l’Aurore et on a embarqué sur un chalutier d’occasion, le Sirius. 17 semaines de navigation vers l'Amérique pour qu’on se rende compte à la fin que le fameux trésor se trouvait dans le château de mes ancêtres. J’avoue que sur le coup on a eu un peu de bol même si on a du se débarrasser de façon pas très légale des frères Moineau. C’est d’ailleurs à cause du meurtre de Maxime Moineau que Nitnit et moi avons dû rester en contact permanent. Pas question qu’un de nous deux file à l’anglaise. Pls : Nitnit est pourtant souvent décrit comme un exemple pour les jeunes. Vous ne semblez pas partager cette opinion. C.H. : Un exemple ? Laissez-moi rire ! D’ailleurs je peux bien vous révéler sa vraie nature. Il avait cette cruauté gratuite envers les animaux, je ne vous ment pas, tonnerre de Brest. La seule bête qu’il supportait était son chien Uolim. Et ce n’est pas tellement mieux avec les humains. Nitnit a gardé un vieux côté colonialiste voire esclavagiste à l’encontre des noirs pendant son séjour au Congo. Il faut dire que c’est assez peu connu mais son père était éleveur de coton sauvage dans le Dakota du sud et il a été élevé selon des principes ségrégationnistes très prononcés. Pls : C’est effectivement édifiant. Malgré tout Nitnit a toujours été plus clean que vous. Il est impossible que tout ce qu’on a raconté sur vos excès de boisson soit des histoires inventées. C.H. : Je vous l’ai déjà dit, satrape, je n’ai jamais nié avoir eu un problème avec l’alcool, en particulier le whisky Loch Lomond qui est ma petite faiblesse. Mais Nitnit, c’est la drogue qui l’a détruit. Tabac, opium, héroïne, crack et même champignons hallucinogènes, il a quasiment tout essayé et ça lui a coûté la vie. J’ai même été contraint de l’héberger dans mon château vers la fin car il a dû vendre son appartement et tous ses biens pour se payer sa dose quotidienne. C.H. : Quant à l’alcool, il n’en consommait peut-être pas autant que moi mais on s’est quand même payé plusieurs cuites mémorables. Plusieurs fois on est carrément tombés dans le délirium trémens. Je me souviens particulièrement d’un soir où on était tellement pintés qu’on s’est imaginé construire une fusée pour aller sur la lune. Et quelques années plus tard, Nitnit et moi pensions avoir été enlevés par des extra-terrestres ! Le séjour en hôpital psychiatrique nous a fait du bien à ce moment-là, mais pas pour très longtemps. Pls : Certains sont allés jusqu’à parler d’une relation amoureuse entre vous et Nitnit, je suppose que vous démentez ? C.H. : Nyctalope ! Olibrius! Analphabète ! Anacoluthe ! Ectoplasme ! Patagon de Zoulou ! Mais qui peut bien raconter des conneries pareilles ? Ce n’est pas parce qu’on a passé 50 ans ensemble et qu’on a vécu sous le même toit qu’il y a eu quelque chose entre nous ! D’un autre côté je dois avouer que je comprends à moitié les réactions des gens. Nitnit a toujours essayé de cacher sa sexualité, mais il a maintes fois montré son côté pervers. Et généralement avec des jeunes adolescents comme Tchang ou Zorrino. Son truc préféré était de les emmener en vacances à la montagne au Tibet et d’attendre qu’ils soient seuls pour s’amuser avec eux. En plus il apportait son appareil photo pour garder des souvenirs et avoir un moyen de pression. Et souvent il faisait aussi participer son clébard. Quel moule à gaufres quand j’y pense. Pls : Quelle abomination ! Mais alors ces rumeurs concernant la petite tzigane Miarka, elles sont également fondées ? C.H. : Hem... J'aurais préféré qu'on n'aborde pas ce sujet car je ne suis pas blanc blanc dans l'affaire... Oh et puis à quoi bon ! De toute façon il y a prescription maintenant. Il faut dire que cette petite trainée nous avait allumés Nitnit et moi. Et on était sans doute bourrés. Elle a failli réussir à s'enfuir mais on a eu la chance qu'elle se soit cognée à un arbre. Du coup on a pu s'amuser avec elle sans qu'elle s'en rende vraiment compte. Bon c'est sûr que ce n’est pas ce que j'ai fait de mieux mais c'est Nitnit qui m'a mis dans ce pétrin. Il avait vraiment des problèmes avec les femmes. Pls : On raconte que Nitnit aurait été marié pourtant... C.H. : Oui c’est ce qu’il m’a dit. Soi-disant une erreur de parcours. D’ailleurs j’ai eu un appel une fois d’une femme. Au début elle m’a fait croire qu’elle voulait joindre la Boucherie Sanzot mais elle s’est mise à sangloter et m’a avoué avoir été mariée à Nitnit des années auparavant. Elle n’a pas voulu m’en dire davantage si ce n’est qu’il la battait régulièrement. Elle m’a d’ailleurs envoyé une photo qu’elle a réussi à prendre avec un déclencheur automatique mais Nitnit étant de dos, on ne peut pas l’identifier à 100% et la police n’a rien voulu savoir. C.H. Nitnit aujourd’hui est âgé de plus de 80 ans et son air juvénile lui vient de nombreuses opérations de lifting. Le Professeur Thryphon lui a tiré la peau et a caché les cicatrices opératoires sous sa houppe. Actuellement Nitnit est enfermé au château de Trasniluom en résidence surveillée, afin de le soigner de ses addictions aux stéroïdes et à la cocaïne. Pls : Vous parlez beaucoup de Nitnit mais vous-même, quelles ont été vos relations avec les femmes et notamment... C.H. : Je vous arrête tout de suite, flibustier de carnaval. Vous allez sans doute me parler de la Castafiore. Je n’ai jamais rien voulu dire à la presse à ce sujet mais une bonne fois pour toutes, il ne s’est jamais rien passé entre Bianca, et moi, il n’y avait que ses bijoux que je désirais. En revanche, je puis bien l’avouer maintenant, j’ai eu une aventure avec Irma sa camériste au moment de l’affaire du vol des bijoux. Une sacrée vicieuse d’ailleurs. Elle m’a fait faire des trucs insensés mais j’ai dû rompre quand elle m'a demandé d’organiser une partouze avec Durant et Durand. Du coup j’ai toujours été et je serai toujours un vieux loup de mer solitaire. Pls : Et finalement, au crépuscule de votre existence, quel message aimeriez-vous faire passer aux jeunes qui vont lire cet entretien ? C.H. : Je ne voudrais pas faire le vieux con mais j’ai quand même quelques conseils à leur donner. J’ai vécu pas mal de choses dans ma vie. J’ai connu le pire mais j’ai aussi eu de bons moments notamment quand Tryphon, une fleur celui-la, a inventé le coussin péteur nucléaire et qu’il a fait exploser la moitié du village. Profitez bien de la vie mes amis. Vous ne savez pas ce qui vous attend après. Et tout ce que j’espère, c’est qu’on pourra graver sur votre tombe l’épitaphe que je me suis déjà réservée : Tout est bien qui finit bien. Pls : Merci Capitaine H. d'avoir bien voulu répondre à mes questions, votre anonymat sera respecté, parole de Pls. ______________ Citation de Piedrofus le sage : Une bonne interview, c'est celle qui conduit à faire sortir l'interviewé de sa lange de bois
  3. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 19 - Comment réussir à devenir mendiant (3) Nouvelle vie  Tout bon guide sur les mendiants ne saurait se passer d'une sorte de modèle de la vie de mendiant. Ainsi donc Piedrofus le sage vous propose un petit aperçu concernant vos activités de futur clochard, élaboré après plusieurs essais sur le terrain. 1er jour : Alors ça alors, félicitations ! Vous avez vraiment suivi mes conseils ! Bon, trouvez-vous un coin où vous voyez que beaucoup de gens riches passent et asseyez-vous y d'une façon peu recommandable pour votre dos. De 8h00 à 12h00, mendiez (tendez votre objet creux). Ensuite, essayez d'utiliser vos gains pour vous acheter de quoi manger au McDonald's le plus près. Si les caissiers ne veulent rien savoir de vous à cause de vos habits décharnés, proposez-leur de leur faire une petite danse slave contre laquelle vous pourriez avoir une tasse de café. De 13h00 à 21h30, reprenez vos activités, puis installez-vous dans votre joyeuse boîte en carton et restez-y jusqu'à ce que vous vous endormiez. 2e jour : Si vous vous réveillez dans un poste de police, vous avez échoué. Vous serez probablement redirigé vers le confort totalitaire de votre maison, pauvre vous. Piedrofus espère au moins que ce ne sera que pour tenter d'accéder au statut de mendiant une seconde fois ! Sinon, c'est que vous vous êtes réveillé dans la rue !! Bravo !! Vous avez réussi ! Bon, vous devez avoir amassé assez de profits pour pouvoir échapper à vos fonctions aujourd'hui. Profitez de la journée pour arpenter la ville. Rencontrez d'autres mendiants et proposez-leur des échanges (c'est du troc : une des ficelles du métier !), ou arrêtez des gens dans la rue et proposez-leur de leur raconter des mauvaises blagues contre de l'argent. Vous n'avez pas besoin d'utiliser vos profits pour manger, car il existe, disséminées de par la ville, des stations d'approvisionnement pour les clochards comme vous. Ces stations sont gérées par la municipalité qui tente par-là de supporter le fonctionnaire que vous êtes. Retournez à votre lieu de fonction en fin de journée. S'il n'a pas été démoli par des concurrents jaloux, vous pourrez y mendier encore un peu, puis retourner dans votre fidèle boîte. 3e jour : Aujourd'hui est un autre jour d'expédition. Vous allez tenter de trouver un moyen d'augmenter sensiblement vos profits. Mais avant, allez justement dépenser tous vos gains à la taverne la plus proche (une autre ficelle du métier). Ensuite, arpentez les rues de la ville à la recherche d'un musicien, reconnaissable au grand bout noir qui lui sort du dos. Vous devez lui subtiliser, alors saisissez l'excroissance noire qui sort de son dos et partez avec. Ensuite, retournez à vos quartiers d'activité et ouvrez-la pour y découvrir une guitare, et plus rarement un accordéon, ou bien encore un harmonica. Wow ! Vous avez trouvé un item intéressant ! Il s'agit d'un instrument de musique. Installez-vous confortablement et commencez à en jouer. Ce n'est pas grave si vous ne savez pas comment, vos clients s'en foutront et augmenteront considérablement les contributions à votre cause. En fin de journée, rencontrez volontairement un policier et tentez de vous acoquiner avec lui. Si vous avez été chanceux, il vous donnera peut-être sa bénédiction pour exercer votre emploi en toute sécurité. Si vous n'avez pas été chanceux, en revanche, vous pourrez toujours tenter de danser comme Michael Jackson ou faire des pirouettes arrière. Recommencez donc l'aventure pour profiter des avantages indéniables de la vie de mendiant ! Conclusion Maintenant que vous savez quoi faire, allez, allez au loin et devenez un mendiant. Arborez haut vos couleurs ! Piedrofus en est sûr, c'était là votre destin depuis toujours. Grâce à ce guide, vous avez une bonne idée de ce qu'est la vocation de mendicité, au jour le jour, dans tout son homérique et modeste grandeur. Sachez que le mouvement est en marche, et qu'il est parti pour laisser en marge tous les autres modèles de vie, aussi désuets que les hippies, aussi éphémères que les idéalistes, aussi fatigant que les derniers samouraïs ou aussi promis à une fin terrible que les capitalistes. Les haillons et les trous vaincront, grâce à l'inflexibilité de la puanteur ! Citation de Piedrofus le sage : Ce qui ôte au vice un peu de sa dignité, c'est qu'il est toujours, par quelque endroit, le mendiant de la vertu. __________________________ Pour ma prochaine Piedronnerie, la meilleure interview de tous les temps, un scoop jamais réalisé, un grand moment de vérité, réalisé par Piedrofus le sage. (pour les membres fragiles intellectuellement, à éviter absolument. Pour les illettrés, aucun souci)
  4. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 19 - Comment réussir à devenir mendiant (2) Les conditions Le métier de mendiant propose de multiples avantages, mais ils ne sont pas offerts sans remplir quelques conditions essentielles au fait d'être un mendiant. Pour faciliter votre accession au statut de clochard, cet article vous présente quelques-unes de ces conditions importantes: Tout d'abord, il vous faudra avoir une grande ville à votre disposition non loin de chez vous, idéalement là où vous habitez. St-Georges-de-Beauce n'est donc pas un endroit propice à la mendicité car les clochards n'y sont pas très crédibles et ne peuvent donc pas y engranger beaucoup de profits. Si vous vivez dans un tel hameau, considérez de partir vers une grande ville comme Paris ou Montréal, emportant avec vous votre baluchon à pois nécessaire à votre future fonction. Ensuite, il faut que vous assuriez que les vêtements que vous portez présentement ne demeurent en parfait état pas plus d'un jour après votre établissement en fonction. Sinon, votre image ne sera pas très crédible aux yeux de vos clients et vous ne ferez pas beaucoup de profits. À cet effet, prenez en considération une veste trouée et un jean que vous n'avez pas mis depuis cinq ans. L'usure volontaire de vos habits de travail est aussi recommandée, moyennant l'usage d'une flaque de boue, d'un incendie volontaire ou du rutilant bouledogue des voisins. Sinon, vous aurez à revêtir un habit totalement différent, probablement constitué d'une robe de chambre et d'un chapeau de cow-boy pour solliciter l'intérêt et, espérons-le, les profits de vos clients. Le métier de mendiant est facile, certes, mais demande de votre part certains efforts quant à votre logement et votre nutrition (bien moindres que lorsque vous viviez dans une maison, il est vrai). Il faudra que vous trouviez, ou que vous apportiez avec vous une robuste boîte en carton brun pour loger à l'intérieur durant les difficiles nuits d'hiver et ainsi avoir l'espoir de ne pas tomber malade. La boîte en carton brun offre notamment de multiples avantages par rapport au lit de votre vie ancienne, en voici quelques-uns : Plus besoin de fournir l'effort de ramener les couvertures sur soi lorsqu'on est couché. Plus besoin de laver quoi que ce soit lorsqu'on a été malade dans son lit. D'ailleurs, la morve sur la moustache deviendra vite pour vous une seconde peau. Voilà pour votre logement. Pour ce qui est de la nutrition, vous aurez besoin des contributions amicales de vos clients, parfois en voyant diminuer vos profits directs. Mais comme dans n'importe quel emploi, c'est grâce à ceux-ci que vous pourrez éventuellement aller dans un restaurant pour y commander un repas sans avoir à fournir l'effort nécessaire à une bagarre. Considérez donc d'abord le McDonald (on sait, c'est difficile au début, mais on s'y fait lorsqu'on est habitué après trois mois). C'est bien d'être situé dans une grande ville, mais c'est encore mieux de se placer aux endroits qui vous profiteront le plus. Généralement, les gens riches d'une ville ne sont pas snobs du tout et adoreront devenir des clients réguliers pour vous, multipliant les contributions d’argent et plus à votre égard. Et surtout, ils viennent toujours dans les mêmes quartiers !! Alors établissez vos quartiers d'activité en face du magasin Chanel le plus près et voyez comme votre fortune s'agrandira ! N'oubliez pas d'adopter un chien, ami fidèle, qui restera avec vous pour partager vos goûts culinaire en matière de boîtes alimentaires. Ne choisissez pas un Yorkshire ni un Beauceron purs race, ils ne feraient pas assez pitié à la petite vieille avec son caniche brushingué qui vous donnera une pièce, "juste pour le toutou, hein ? pas pour boire, hein ?". Choisissez de préférence un bâtard improbable (type teckel/berger allemand) avec un pelage se rapprochant du rat musqué ammoniaqué. Bébé, il attendrira petits et grands, plus vieux, il fera pitié (ou peur). Et finalement, l'élément essentiel, sans lequel vous ne pourriez engranger quelque profit que ce soit !! Il s'agit d'un objet creux. Sachant ce qui doit être en votre possession, Piedrofus le sage vous recommande fortement soit une tasse de café, un verre en plastique ou bien un sympathique chapeau décharné. Il ne vous suffira que de vous asseoir sur le trottoir, puis de tendre cet instrument à l'aide de votre bras de longues heures durant pour voir apparaître des profits. Vous n'aurez peut-être qu'à gémir des "S'il vous plaît" ou dans les cas extrêmes des "T'es belle toi" à intervalles réguliers. Par contre, si vous utilisez le fameux chapeau, n'oubliez surtout pas de retirer les ronds argentés qui s'y seront amassés à la fin de la journée avant de la remettre sur votre tête. Voilà tout le charme de la vie de mendiant. La suite de ce guide vous donnera un aperçu de votre nouvelle vie (3) Citation de Piedrofus le sage : Faire souvent au mendiant l'aumône n'a jamais appauvri personne.
  5. PIEDRO

    Les piedronneries

    Hector Merci de nous parler des dents Avec de si beaux mots évidents Et comme tes textes précédents C'est un bonheur, pas un accident. Merci à talou, frimouss et mictail ________________________________ Piedronnerie n° 19 - Comment réussir à devenir mendiant Vous en avez marre, marre, marre, marre, marre, marre, marre ... Vous sentez que vous êtes trop aimé(e) ? Vous avez l'impression que les gens vous démontrent trop d'affection ? Voir vos parents le soir à la maison vous donne la nausée ? Devoir être ensuite obligé de dire bonsoir à votre sœur vous approche encore plus du seuil de l'évanouissement ? Répondre au téléphone pour parler à votre chérie (qui n'a jamais rien à vous dire ce qui explique logiquement les trois heures de forfait qu'elle y consacre) vous donne ensuite envie de crier "va te faire cuire un œuf !!!", de jeter l'appareil à terre puis de le piétiner virilement ? Vous êtes tout simplement écœuré de vous installer confortablement devant la télé en étant parfaitement détendu ? La déprime vous envahit lorsque vous voyez votre animal de compagnie batifoler gaiement dans la cour arrière, votre petite sœur lui tordant la patte en gazouillant de bonheur et en bavant dans l'herbe ? Avoir une piscine creusée, un ordinateur, un système de son haut-de-gamme et même un vélo de compétition vous donne des accès d'hystérie et vous donne envie de vous tourner vers le satanisme ? Et en plus, vous êtes paresseux ? Alors n'attendez plus, ce guide de Piedrofus le sage est pour vous !! Oui !! Grâce à ce guide rédigé sur Zonenet par qui vous savez, vous n'aurez même pas besoin de CV pour occuper un poste à l'emploi le plus lucratif par rapport à l'effort qu'il demande sur la Terre : celui de Mendiant. La mendicité, un métier vieux comme le monde ! Mais c'est pas facile de réussir sa reconversion ... Ce guide piedrofusien a pour vocation d'accompagner quiconque le souhaite sur la voie ardue et courageuse de la clochardisation. Se voulant efficace et accessible aux débutants, il vous aidera à mieux cerner les besoins et les enjeux, afin de faire de vous le mendiant le plus adapté à votre sensibilité. Bien sûr, il ne prétend pas être complet, il faudrait pour cela avoir la contenance en mémoire de 98741 disques durs SATA de 500 go : empilés, cela constituerait la hauteur de la tour Eiffel ! Je vous apprends ainsi les bases de la mendicité, chacun étant libre par la suite de créer son propre style, car bien évidemment, il n'y a pas deux mendicités identiques. Il s'agit en effet d'une occasion unique pour vous de faire partie d'une communauté en constante progression sur la Terre, et de profiter comme elle des différents avantages de l'exclusion sociale. Nous vous brossons ici les principaux enjeux de base, mais chacun retira son propre enrichissement, ses propres bénéfices de la CVA (Clochardisation Volontaire Appliquée). Les enjeux familiaux Ne plus avoir à suivre les règles, ou à subir l'amour possessif et envahissant de vos parents. Ne plus être reclus dans votre maison comme un cadre dans son bureau. Ne plus avoir à changer de vêtements de jour en jour. Un sweat marron-gris (seule solution pour qu'il ne change pas de couleur à l'avenir), des chaussures de sport et un bon vieux jeans vous prouveront qu'ils peuvent tenir de longues années ! Les enjeux sociaux Ne plus avoir à essayer de garder vos amis. Finies les conversations débiles sur MSN, les dates anniversaires à ne pas oublier et les soirées-télé ! Ne plus avoir à embrasser votre amie de cœur, c'est fatigant à force, et comme elle est moche en plus... Les enjeux quotidiens Ne plus avoir l'obligation de perdre du temps précieux à manger trois fois par jour. Ne plus avoir à vous brosser les dents, à vous laver, ou même à devoir vous déplacer pour aller aux toilettes. Les règles d'hygiène ne s'appliquent effectivement plus après un certain degré de dégénérescence. Les enjeux profitationnels (ce mot piedrofusien n'est pas encore dans les dicos) Profiter à vie du soutien indéfectible et robuste qu'offrent ces bons vieux trottoirs en béton mastoc. Se la jouer Mac Gyver, en transformant des chaussettes en bonnets, en se curant les dents avec des seringues, en buvant dans son chapeau : les ressources semblent illimitées... Dormir à la belle étoile dans un square, avec ses autres amis clochards. Faire peur aux petits enfants et aux personnes âgées : quelle joie de pouvoir les agresser sans motif et sans complexes ! Vous ne devrez plus jamais rien au fisc. La suite de ce guide vous permettra de réussir au mieux votre reconversion Citation de Piedrofus le sage : Le monde souffre de ne pas avoir assez de mendiants pour rappeler aux hommes la douceur d'un geste fraternel.
  6. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 18 - L'hygiène bucco-dentaire (2) En fait, l’époque contemporaine, où le paraître-roi ne donne droit à aucune pitié lorsque l’on est l’heureux possesseur d’un physique atypique, est la pire de toutes. Petite mise en situation : Vous êtes tranquillement installé à la terrasse d'un bar, avez aussitôt remarqué une belle jeune femme, et l’abordez avec un compliment bien senti et un sourire avenant… Raté ! Elle a remarqué que vos chicots étaient sur le point de tomber dans son Gin Tonic et a fui en courant tout en prenant soin de vous qualifier de « Putain on dirait Jacquouille des Visiteurs ! Barre-toi, non, ne me poursuis pas. Vous êtes assis sur un banc public, un enfant engage la conversation avec vous de manière détournée : « Maman ? Le monsieur il a des zolies saussures ! ». Flatté, vous riez à gorge déployée... Aïe ! La mère écarte rapidement sa progéniture de vous en hurlant « A l’aide ! Help ! Cet homme à la dentition plus vétuste qu’une rame du RER B vient d’éclater de rire à moins de 2 mètres de mon fils de 5 ans !· L’apparence physique doit nécessairement rentrer dans la norme. Peu importe si vous avez une mauvaise haleine à cause d’une maladie ou parce que vous êtes fumeur. Peu importe si vos dents sont naturellement ternes à cause d’un déficit en calcium. Votre objectif doit être, et sera d’adhérer aux standards de la société afin de ne plus en subir les tourments. Ou à défaut de limiter les dégâts. De l’importance de bien choisir sa brosse à dents et son dentifrice (comme dans mon texte j’utilise du dentifrice à la menthe, je le met en vert) La brosse à dents devant être utilisée relativement souvent, il va de soi qu’il faut accorder un soin particulier à son choix. De nombreux critères entrent alors en ligne de compte, selon le caractère et les préférences de chacun. Vous l’aurez certainement compris, le choix de son matériel de brossage est à l'initiative de chacun, avec pour seule ligne directrice que les dents soit frottées efficacement. Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, la règle qui en découle est simplissime : qu’importent vos préférences tant que le résultat est là. Les gens ne viendront pas vous demander quelle marque de brosse vous utilisez, tant que votre dentition est irréprochable. Par exemple, là où une personne lambda aimera : Une brosse à dents avec les poils tendres; Un manche facile à agripper et antidérapant ; Un dentifrice à la menthe. Une autre préfèrera : Une éponge Spontex et de l'eau, ça lui suffit largement. Vous l’aurez certainement compris, le choix de son matériel de brossage est à l'initiative de chacun, avec pour seule ligne directrice que les dents soit frottées efficacement. C’est un peu comme quand vous faites un gâteau au chocolat : tout le monde a sa propre recette perso qui lui vient de sa grand-mère. L’essentiel, c’est surtout que le gâteau soit bon. Parce que moi un type qui me sort un gâteau au chocolat dégueulasse en me disant que sa grand-mère le faisait de cette façon, j’en ai rien à secouer surtout pas la brosse à dents. À force de répéter la même tâche au quotidien, la brosse à dents risque de développer des affectations physiques mais surtout psychologiques. En effet si la brosse à dents résiste plutôt bien à la vieillesse, elle est sujette à de nombreuses manifestations de troubles psychiques. Le premier phénomène n’est pas source de danger pour l'homme, mais peut-être une cause de nuisance. La brosse à dents émet des sons caractéristiques bien connus des psychiatres : le scrounch scrounch. Si votre brosse à dents scrounch scrounch des heures durant et altère la qualité de votre vie, il faut lui faire consulter un spécialiste. Le domaine de la psychologie et de la psychiatrie de la brosse à dents est en plein essor, vous trouverez sans peine un praticien près de chez vous. La thérapie consiste à hypnotiser le cerveau de la brosse à dents, (il se situe là où vous ne le soupçonnez pas, alors à quoi bon vous le révéler), afin de faire disparaître les pensées intrusives et compulsives. Ainsi libérée, la brosse retrouvera calme et sérénité. Une autre méthode, plus utilisée, consiste à jeter la brosse à dents à la poubelle. Elle continuera de faire scrounch scrounch, mais ce ne sera plus votre problème, seulement celui de l’environnement. Si votre brosse à dents ne déloge plus la bouillie de sucre de céréale incrustée sur votre molaire, c’est qu’elle souffre de mélancolie : en gros, elle s’en carre copieux de vos dents. Là, il est temps de réagir en lui offrant un voyage avec Pierre et Vacances à Port Leucate. Le dentifrice La plupart des adeptes de la brosse à dents utilisent une pâte parfumée avec un spray ; il s’agit du dentifrice, pourtant moins connu sous son appellation véritable : drogue dure. En effet, de par son action rafraîchissante, il multiplie la production d’endorphine. Chaque personne ayant goûté au moins une fois au dentifrice éprouve une sensation intense de bien-être général qui engendre une facilité de socialisation artificielle. Le dentifrice augmente la confiance en soi, or ses propriétés se dissipent en moins de deux heures. Le dentifrice est une pâte bizarre, parfois colorié. Il sert à laver la moisissure qui se trouve sur les dents. Le dentifrice est le produit d'un processus chimique, gardé encore secret par une branche du Vatican chargée de tester les cigarettes et les dentifrices. Le procédé ancestral consiste à extraire de chewing-gums au goût de dentifrice, l'agent actif responsable de leur goût. Pour cela, des équipes entières de moines se forment et se donnent rendez-vous secrètement au Vatican. Là, ils vont ensuite mâcher des kilos et des kilos de chewing-gums, puis cracher toute la bave que la mastication provoque. C'est grâce à l'action physique des dents que les molécules de goût peuvent passer de la gomme à mâcher à la bave. Finalement la bave produite est collectée dans de grandes cuves, comme celles pour le purin et c'est là qu'elle y est concentrée. On y ajoute parfois du verre pilé, pour des exigences de marketing afin de créer un produit unique avec des petites billes colorées dedans. L'aspect plastique de ce matériaux n'a pas échappé aux plus jeunes ; présenté en tube, il permet de pratiquer le paintball chez soi, à peu de frais, et sans autorisation parentale. Le dentifrice est aussi connu pour sa rapidité de séchage ; ainsi, moins d'une heure avant un état des lieux, il est encore possible aux étourdis qui n'ont pas rebouché les trous dans les murs avec de l'enduit de sauver leur caution. Des ethnologues me signalent un usage tout à fait extraordinaire du dentifrice chez certaines peuplades reculées ; c'est si dégoutant que j'ose à peine le mentionner, mais nous sommes un forum franco-canadien, aussi ne reculerai-je pas devant l'horreur grotesque de cette pratique barbare, et vous divulguerai-je cette information surprenante : ils en mettent sur une petite tige garnie de poils, et frottent leurs dents avec. On rapporte des cas documentés où le pratiquant n'hésite pas à adresser ensuite un grand sourire à une caméra. Mais alors, comment se brosser les dents, précisément ? Vu que je ne désespère pas de faire un paragraphe constructif dans mon article, nous allons voir les méthodes pour se brosser les dents, et ce sans risques. Le brossage est une activité relativement simple, accessible en trois étapes majeures : Mettre le dentifrice sur la brosse à dents. Attention ! Il faut le laisser couler délicatement sur les poils exclusivement. Voilà, délicatement. Et sur les poils. Mettre la brosse à dents ainsi préparée dans la bouche, et la secouer frénétiquement. Un bon moyen mnémotechnique pour ceci serait de penser au film... Héhéhé, petites canailles ! Et non ! Ce serait de penser à un chewing-gum, qui virevolte gaiement dans votre bouche et touche toutes les dents ! Rincer votre brosse à dents et votre bouche avec de l’eau. À ce stade-là, pas besoin de conseil, je pense. Vous y penserez intuitivement. Comme disait mon grand-père : « Quand on a la bouche trop pleine, on recrache. » Plus de peur que de mal, heureusement. Conclusion Le brossage de dents est une discipline moderne et sans risque, que l’on peut pratiquer en famille ou entre amis, à l’instar de la promenade en forêt, du monopoly et de la partouze. Ses détracteurs l’accusent de vous « agresser l’émail », ses défenseurs leur rétorquent que non contrairement à « la moutarde Maille », mais tous s’accordent à dire qu’ils reçoivent des centaines d’invitations à acheter du « viagra par email ». Citation de Piedrofus le sage : On est amoureux le jour où l'on met du dentifrice sur une autre brosse à dents que la sienne.
  7. PIEDRO

    Les piedronneries

    Après avoir adressé à Jack deux messages personnels, doublés de deux messages dans cette section aucune réponse. Comme le disait si justement Jacques Charon "La politesse, le savoir-vivre et les bonnes manières sont les locomotives qui nous font voyager sur les rails du respect des autres". Je m’abstiens donc de vous proposer la troisième partie de mon texte sur la sexualité, ne sachant pas si les deux premières parties sont récupérables ou pas. Contacté par certains d'entre-vous qui ont émis le souhait que je continue mes piedronneries, alors voila un nouveau thème, toujours écrit avec plaisir. _________________________ Piedronnerie n° 18 - L'hygiène bucco-dentaire L’hygiène bucco-dentaire aujourd’hui est plutôt devenue une pratique spirituelle et philosophique, en rapport avec l’engouement pour les sagesses orientales. Accompagnant souvent des pratiques tantriques, l’usage quotidien de la brosse à dents se révèle être un puissant vecteur de communion avec le Tout par la jouissance. Les dents sont des accessoires dont l’importance est sous-estimée dans notre vie de tous les jours. Tantôt pour croquer la vie ou des fruits, tantôt pour ouvrir des emballages en plastique récalcitrants ou des bières, les dents nous permettent chaque jour de nous sortir de situations délicates. Votre grand-père pourra sûrement en témoigner, la vie sans dent n’est pas rose telle une paire de gencives, et s’apparente à un parcours du combattant : · Manger un steak : les personnes dépourvues de dents sont obligées de sucer le steack jusqu’à la totale déshydratation de celui-ci, afin de pouvoir l’avaler ; · Devenir un vampire : impossible, vous risquez au mieux de faire des bisous dans le cou de vos victimes, et au pire un bon gros suçon honteux ; · Vous ronger les ongles des pieds, ronger un arbre ou vos pneus : je ne vous connais pas, mais parfois les gens font des choses étranges donc pourquoi pas. Donc bon voilà, c’est à envisager. « Votre sourire est votre plus belle arme », disait un célèbre homme de lettres. Et il avait raison. Dans la société actuelle, avoir un sourire irréprochable est devenu primordial pour séduire, devenir animateur télé, mannequin, ou joueur de football à haut niveau. L’être humain, pourvu de 32 dents à l’instar d’un alligator qui en aurait perdu environ une quarantaine, passe sa vie à essayer de garder le plus de ratiches possible, le plus longtemps possible. L'hygiène est indispensable à l’atteinte de cet objectif, puisqu’elle permet à vos molaires de ne pas être criblées de trous, de taches, voire de tomber soudainement alors que vous souriez ou éternuez. L’être humain édenté a toujours été un sujet de moquerie de la part de ses contemporains. Durant l'antiquité, une personne sans dent était extrêmement handicapée pour les activités de la vie de tous les jours, à savoir mordre quelqu’un à la carotide pour défendre son sac de blé, ou tenir sa salopette avant l’invention des bretelles. L’absence de dents était souvent le lot des mendiants et pauvres paysans asservis. Le moyen-âge est une période sombre pour l’hygiène bucco-dentaire puisque les gens sont alors de gros dégueulasses qui, non contents de mourir de la peste bubonique, s’évertuent à puer le plus possible de la gueule. Les dents blanches sont là encore l’apanage des riches, et les serfs, peu informés des règles élémentaires de décence, mangent des oignons, sucent des gousses d’ails et se lèchent les croûtes, avec pour incidence une chute rapide de toutes leurs dents. Ils sont alors moqués en place publique, comme le veut la tradition. Actuellement, rares sont les personnes affichant sciemment une mâchoire édentée, puisque l’apparition du dentier a créé un artifice facilement utilisable pour les personnes âgées. Pour autant, la tolérance envers les personnes sans dent n’a pas évolué, en témoignent les réactions d’effroi observées devant les clochards, les prostituées octogénaires, et Vanessa Paradis avec son gros trou là (je parle de celui entre les incisives, bien entendu). L'haleine il y a une corrélation phénoménologique audio-olfactive exacte : la portée de l'haleine fétide est exactement la portée de la parole dans la conversation moyenne de tous les jours. C'est une malédiction : si vous voulez faire entendre, il faut assujettir votre audience à votre odeur buccale pugnace. Ceci confirme bien qu'il y a à côté de l'odeur un autre paramètre physique et aussi que l'homme a 6 sens : le toucher, la vue, l'ouïe, le goût, l'odorat, et le sens de la fétidité. Quoi de plus logique, l'odeur ne peut pas faire tout toute seule non plus, elle est terrestre elle aussi. Il est évident qu'un régime trop sucré contribue à la destruction du milieu buccal. Le tartre signale des niches pour la faune micro-bactérienne encore aggravée par la parodontite et le déchaussement des muqueuses gingivales dont le gonflement et les saignements persistent aux coagulations fétides sont les symptômes de base. Remarque, ces facteurs sont en eux-mêmes largement insuffisants. D'abord, les germes et autres micro-organismes devraient mourir de l'odeur ambiante. Bon peut-être que celle-ci est une odeur de décomposition des micro-organismes ? Ce serait trop facile. Mais il faut voir que tout ceci est bien trop rationnel pour pouvoir expliquer le paranormal. C'est aussi fantaisiste que l'existence d'un dentifrice paranormal. La suite de cet article vous permettra de trouver la solution à tous ces inconvénients bucco-dentaires. Citation de Piedrofus le sage : Même si tu déteste ton voisin, reconnaît qu'il à des dents blanches.
  8. PIEDRO

    Les piedronneries

    Une petite réponse avant que je ne continue. Récupération possible oui ou non ? (j'ai mis le même message en MP à Jack) Pas de réponse ...
  9. PIEDRO

    Les piedronneries

    Disparu Halloween - Saint fallus - sexe (1) - sexe (2) ????????????????????????? Pas moyen de récupérer ?
  10. PIEDRO

    Les piedronneries

    Évites la courroie Black et Decker, prends une blanche et droite ...
  11. PIEDRO

    Les piedronneries

    Bobon Pascher, ne désespère pas, je suis sur que tu trouveras quelqu'un de détestable pour remplacer ta belle-mère (collège de travail - faux ami(e) - inspecteur des impôts - personne qui a refusé tes avances ...) Mictail, avec tes deux mains gauches, n'y pense même pas pour le réacteur, je ne veux pas être responsable d'un carnage planétaire. Quand à hector, qui ne me connais pas physiquement, je suis sidéré par sa pertinente intuition , en effet sur ses images, la ressemblance avec ma famille est étonnante. Piedronnerie n° 14 - La pizza mayonnaise Ne vous est-il jamais arrivé d'être à court d'inspiration culinaire ? D'autant plus si vous êtes un célibataire ou marié à une femme qui ne sait cuisiner vivant dans un logement pourri où il y a seulement deux plaques de cuisson pour tout l'étage. Et encore plus si un pote se pointe à l'improviste avec son sac bourré d’herbes (il s’agit bien entendu de plantes aromatiques) qu'il tient d'un pote d'un pote d'un pote qui les fait pousser dans son appartement. Et bien sûr, ces petites choses-là après quelques inhalations donnent une sacré fringale ! Mmmh miam miam je mangerais bien une bonne plâtrée de quelque chose dites-vous en restant figé devant votre frigo pendant une demi-heure. Mais quoi ?! Vous voulez quelque chose de consistant pour 2 personnes ? Quelque chose de rapide, pas cher et original ? Vous avez un pancréas d'acier et le cholestérol ne vous fait pas peur ? Alors n'attendez plus et optez pour la pizza mayonnaise Préparation Tout d'abord, une pizza n'est rien... sans pizza. Et pour ça, on ne va pas se casser le cul fion à la faire. Nous allons donc nous déplacer au royaume de la pizza surgelée chez Igloopitz. Prenez la boîte de pizza la plus moche et donc la moins chère. Normalement si vous avez bien choisi, vos pizzas devraient seulement avoir de la tomate et deux-trois pauvres morceaux de jambons qui se battent en duel. Ensuite, dirigez-vous vers le rayon sauces ou un truc dans le genre et prenez un gros tube de mayonnaise, pas d'importance au niveau de la marque. On finit par le gruyère et les oignons pour les fins gourmets. Il est temps de retourner à la casa. Cependant, une fois arrivé, votre pote (qui fume des plantes aromatiques) vous fait remarquer qu'il manque des champignons. Et bien évidemment, vous n'avez pas de champignons dans votre frigo. Mais que faire ? Ah ah pas de panique, tonton Piedrofus a plus d’un tour dans son sac, mais il va falloir faire un effort d'imagination. A votre avis, qu'est ce qui peut être composé de champignons ? Hein? Vous me voyez venir hein ? La moisissure bien sûr ! Allez hop, direction votre frigo et cherchez votre bonne barquette de poulet périmé d'un an parce que c'était trop chiant à préparer et vous reportiez sa préparation à la semaine suivante toutes les semaines. Prenez votre couteau et grattez bien les surfaces totalement submergées de moisissure. Autrement dit, de champignons ! Mmmmh miam miam j'en ai l'eau à la bouche ! Il est temps d'ouvrir votre premier sachet de pizza et de la tartiner de cette douce mixture. Une fois ce premier glaçage fait, attaquez-vous à la mayo. Prenez votre tube et mettez-en le plus que vous le pouvez, n'hésitez pas, mettez le paquet ! Par la suite, une technique permettra de savoir si vous avez mis suffisamment de mayo. Le test du fer à cheval Pour juger si la quantité de mayo est acceptable, rien de plus simple. Prenez un objet des plus banals que vous trouverez chez vous comme un fer à cheval ou une courroie de tondeuse par exemple. Puis insérez-le délicatement sur la pizza mayo. Après quelques secondes, si la dose de mayonnaise a été bonne, votre objet sera totalement englouti par celle-ci. Après quoi, l'objet sera dissout par les différents acides, les colorants et les pesticides de la pizza surgelée. Donc ne vous inquiétez pas, pas besoin de vous salir les mains pour récupérer votre objet. Une fois ce teste concluant, il n'y a plus qu'à rajouter d'autres aliments ou ustensiles pour les plus gourmands d'entre vous, comme les oignons et gruyère cités plus haut. Mais soyez créatifs, rien ne vous empêche d'y ajouter vos petits ingrédients perso. Pour ma part, l'utilisation de testicules de chameau et du cyclobenzène donne un goût totalement inédit à la pizza qui ne vous laissera pas indifférent. Et bien voilà, il n'y a plus qu'à mettre tout ça au four à micros-ondes pendant 10 min, mais surtout surveillez les particules élémentaires de la pizza mayo qui pourraient fusionner et engendrer une réaction en chaîne conduisant à une explosion thermo-nucléaire, ou au mieux la pâte sera trop ramollie par la cuisson. Si vous avez fait plusieurs pizza mayo en même temps et qu’il vous en reste une, ne la mettez pas à la poubelle. Elle peut être retournée et utilisée comme tapis de souris. C'est même l'accessoire ultime pour les gamers ou pour les graphistes ! Les technologies les plus adaptées à la pizza sont les souris lasers et les souris optiques. Les souris à boules ont un peu de mal, sauf si la pâte est très cuite. Une pizza mayo peut également être employée comme frisbee, son aérodynamisme lui permettant de monter jusqu'à 200 tours par seconde, et d'atteindre une vitesse de 124 km/h. Il faut juste veiller à la laisser refroidir avant de la lancer, la sauce tomate pouvant être projetée de la pizza, et ébouillanter les joueurs jusqu'au sang. Allez membres et membresses zonettistes, je vous laisse vous délecter et digérer pendant une semaine cette recette. Après quoi, il faudra refaire les courses. Eh oui je sais la vie est dure... Citation de Piedrofus le sage : Je ne suis pas Dieu, mais si j'étais Dieu, ¾ d'entre vous seraient des filles, et le reste serait de la pizza mayo et de la bière.
  12. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 14 - Comment monter son réacteur nucléaire personnel Ne me dites pas que vous, membres bricoleurs(e)s de notre super forum, n'avez jamais rêvé de pouvoir un jour toucher à cette magnifique technologie qu'est le nucléaire et d'avoir sa propre production d'électricité ? Et de pouvoir enfin se chauffer gratuitement sans payer ? Tout ceci vous est accessible grâce à Piedrofus, il est juste nécessaire d'avoir les connaissances les plus élémentaires en plomberie-chauffagiste et en neutronique. Attention, je me dégage de toute responsabilité en cas d'accident, d'explosion, ou de contamination radioactive suite à une mauvaise utilisation du réacteur de la part de membres (non bricoleur(e)s) du forum. Il vous faut pour travailler dans de bonnes conditions, un local comme une cave ou un garage qui peut généralement faire l'affaire. Protégez bien votre local, ce serait dommage que votre fils joue avec le réacteur et que ses camarades se moquent de lui parce qu'il brille la nuit. (cf : syndrome de Colombine) Matériel nécessaire Le local que vous aurez choisi Un vieux chauffe-eau Des tuyaux en cuivre De grandes quantités de graphite Du combustible nucléaire à base d'uranium Une turbine Stirling ou un chauffage central Une soupape de sécurité Un voisin (celui que vous détestez) Une belle-mère Conception N'ayant pas de matériel de pointe, le réacteur copié est le réacteur russe RBMK (Réacteur Bon Marché Kamikazof). Ce réacteur est un des plus simples au monde. Grâce à sa faible pression, il ne nécessite pas d'industrie de pointe et peut être monté en trois semaines par un plombier polonais. Du matériel élémentaire tel que des tuyaux en cuivre pour les canalisations suffisent. La sureté est de mise, l'accident de Tchernobyl est grand mais votre petit réacteur ne produira qu'un millième de la puissance de ce réacteur. Le réacteur n'a que peu d'impact sur la nature, en effet, différents test ont montrés qu'à proximité du réacteur, les pommiers produisent des tomates tout à fait comestibles. Toutefois, si un accident survenait, une soupape de sécurité avec un tuyau envoyant la vapeur radioactive dans la maison de votre voisin (celui que vous détestez) devrait faire l'affaire. Combustible Le combustible à base d'uranium est ce qui a de plus dur à se procurer. En effet, la plupart des pays civilisés en interdisent la commercialisation. Cependant, il n'est pas impossible de s'en procurer. Il suffit juste d'être malin. Brocante : La plupart des brocantes ont de vieux objets équipés de matériaux radioactifs datant de l'époque Curie. Boutons fluo au radium, aiguilles de montres au polonium, etc. Ces objets représentent énormément de combustible à récupérer pour peu qu'on se donne la peine de les gratter. Centrale nucléaire abandonnée : Les centrales nucléaires abandonnées représentent un trésor pour récupérer du combustible. Si vous souhaiter en récupérer sur les ruines de la centrale nucléaire de Tchernobyl, veuillez-vous référer au Guide du tourisme. Groupe terroriste : Généralement, les groupes terroristes n'ont pas trop de mal à se procurer du combustible nucléaire, ainsi, faire partie d'un groupe terroriste vous permet de vous fournir facilement du combustible à condition de pas trop en prendre d'un coup pour pas qu'ils s'en rendent compte. Hôpitaux abandonnés : De nombreux hôpitaux abandonnés disposent de sources radioactives au cobalt ou au césium utilisées pour la radiothérapie. Pour vous c'est autant de combustible à récupérer. Une fois que vous avez rassemblé suffisamment de combustible, mettez-le dans un tube en acier inoxydable et soudez-le de chaque côté. Cuve du réacteur La cuve du réacteur doit avoir une capacité suffisante pour contenir le combustible et tous les équipements nécessaires. Généralement, un chauffe-eau peut faire l'affaire. Attention, n'utilisez pas votre réacteur comme cumul d'eau chaude. L'eau du réacteur est bien trop chaude et peut provoquer de nombreuses brulures. Circuit de refroidissement Pour transporter la chaleur de la cuve, des tuyaux en cuivres tels que ceux utilisés dans le chauffage central feront l'affaire. Ces tuyaux doivent transporter l'eau chaude de la cuve vers une turbine Piedrofus par exemple pour produire de l'électricité, ou directement dans le circuit du chauffage central pour se chauffer aux rayons gamma. Modérateur Pour contrôler la puissance, des barres de graphite appelées barres de contrôle doivent être obligatoirement utilisées si l'on ne veut pas que le réacteur explose. Le graphite est assez facile à trouver, mais pas en grande quantité. Démontez des batteries, elles contiennent beaucoup de graphite, où allez directement en chercher dans les mines de charbon abandonnées d'Alsace. Il ne vous reste plus qu'à mettre le graphite dans un tube métallique et de souder le tube de chaque côté. Ensuite, mettez le tube dans votre cuve et faites le monter ou descendre en fonction des besoins. Descendu, il diminue la puissance, monté, il augmente la puissance. Simple, Non ? Entretien L'entretien de votre réacteur nécessite le remplacement de certains composants dont notamment le combustible, et ce en milieu radioactif. Ne risquez pas inutilement votre vie, faites faire les opérations les plus dangereuses par votre belle-mère par exemple (autant quelle serve à autre chose que de vous critiquer tout le temps). Pour le stockage du combustible, enterrez le dans le jardin de votre voisin (celui que vous détestez), c'est de la tourbe, ça retient bien la radioactivité. Conclusion Cet article a été approuvé (avec mention) par Kim Jong II patron de la Corée du nord (sacrée référence, non ...). Vous avez réussi à fabriquer votre réacteur et à le faire fonctionner ? Grâce à cet article enrichissant (à 3%), le nucléaire n'a plus de secrets pour vous. Citation de Piedrofus le sage : Le nucléaire est une énergie de l'avenir qui appartient au membres bricoleur(e)s de Zonenet
  13. PIEDRO

    Les piedronneries

    Oh un PC d'été (Poste de Cuisson) ; c'est sympa comme tout ...
  14. PIEDRO

    Les piedronneries

    Piedronnerie n° 14 - Comment monter son PC (2) Voilà, vous avez les outils, les composants et la satisfaction d'être sur le point de faire une bonne affaire. Il ne reste plus qu'à assembler les composants à l'aide des outils, et ça c'est à la portée du troisième simplet venu. Le montage salement proprement dit. Allez c'est parti. Déballez le boîtier et la carte mère et vérifiez que les deux formats correspondent Si la carte mère est trop petite, ce n’est pas grave, fixez-là avec du gros scotch ou de la glu Si la carte mère est trop grande, découpez les bords à la scie circulaire ou la tronçonneuse Il y a des câbles qui partent de l'alimentation du boîtier et des prises sur la carte mère. Amusez-vous à trouver lesquels correspondent auxquelles. Prenez le processeur dans la main gauche et le marteau dans la main droite (le contraire pour les gauchers) Vous avez 2 jours. Top départ ... Posez très très délicatement le processeur sur son emplacement dédié sur la carte mère Enfoncez le de toutes vos forces à l'aide du marteau, mais SANS VISER A CÔTÉ !!! Décapsulez une bière, ahhhhhh, ça fait du bien ! Prenez votre barrette de mémoire et faite comme pour le processeur dans l'emplacement idoine Prenez un dictionnaire si vous ne connaissez pas le mot "idoine" Décapsulez une bière, ahhhhhh, ça fait pas de mal ! Trouvez un emplacement PCI-Express libre et insérez-y la carte graphique Prenez un dictionnaire si vous ne connaissez pas le mot PCI-Express Décapsulez une bière, ahhhhhh, ça fait me fait mousser ! Mettez vos disques durs comme bon vous semble mais n'oubliez pas de les raccorder à l'alimentation et à la carte mère Refermez le boîtier à l'aide des tournevis plat et cruciforme Et voilà, il y a plus qu'à brancher l'écran, la souris, le clavier, le modem ADSL (pour épater les filles ou les garçons) et l'imprimante. Merde Caca, j'ai oublié le graveur, bof ce n’est pas grave, branchez le tout à une prise de courant, appuyez sur le bouton "ON" demandez à votre conjoint(e) d'appuyer sur le bouton "ON". Et voilà, en moins de 10 minutes (ou plus), vous venez de faire une économie plus que substantielle en montant vous-même votre PC. Et voilà, cet outil formidable se trouve devant vous. En effet, ce petit bijou de la technologie vous permet d'effectuer de nombreuses tâches très diverses. Grâce à lui, vous pourrez surfer sur le net, parler avec des personnes partout dans le monde, créer des blogs où vous pourrez raconter votre vie, écrire des articles pour Zonenet. Il peut même faire office de calculatrice, de lecteur DVD, de magnétophone, voire de télé, journal, radio, téléphone, mp3, boite aux lettres, calendrier, horloge, stylo, grille-pain, micro-onde, canapé et bien plus encore ! Il vous permet également de créer des fichiers, de nommer ces fichiers, de les renommer, de les mettre dans des dossiers puis faire des dossiers de dossiers, puis de supprimer les fichiers dans les dossiers avant de renommer ces même dossiers... Une machine vraiment très intéressante en perspective ! Mais il faut savoir lui parler et se faire comprendre pour lui dire quoi faire. Un langage informatique est une langue que parle votre ordinateur couramment ou la langue que vous devez utiliser vous-même pour lui parler si vous ne savez vraiment plus quoi faire. Ces langages permettent d'exploiter l'ordinateur, pour l'obliger à exécuter de nombreuses tâche décrites ci-dessus. En effet, l'ordinateur n'ayant pas d'existence juridique et aucun syndicat connu à ce jour, vous pourrez légalement en faire votre esclave personnel. (ou PS pour Personnal Slave) Le seul langage que parle et comprend votre ordinateur est appelée le 0100011 1000110, nous voyons son utilité et sa simplicité ci-dessous. 11001 010 1 011101 011110 111101 11011 1101011 0111111000 11011011011 0110011 0110110110101111 11110110 1111010 1111100 1000 11101 1011011 01010110 1 1110110110 1101010111 0111101101 111011111010 110110 0110111101 0000 01 1111001 111000 11111 0000 111010101 111011011011010110011 101110 0 110111011010 111110 11 01111 11101100 11100 10001011100 0011 0110 010 10101000 100100100110 1100101101101 1111011 1011 111 11101111 1101000 11101010 11110001110 11000110001010 11110111001101101 110110110 111011 000 1111 01010 10110 11 01 00 00 000000111 01101 11 000001111 0100001 11001111000 11 01 111001110111 11010 Mais bien sûr comme les humains sont vraiment peu intelligents, on inventa donc des langages simplifiés qui seront ensuite traduits et transmis à l'ordinateur grâce à ce que nous appellerons un compilateur (pour avoir l'air un peu sérieux tout de même !). Citation de Piedrofus le sage : Un ordinateur vous permet de faire plus de bêtises, beaucoup plus rapidement, que n’importe quelle autre invention dans l’histoire de l’humanité. Grâce à la prochaine piedronnerie, nous ferons encore plus d'économies en apprenant à monter nous-même un réacteur nucléaire pour la maison. (J'ai vérifié le texte, aucun gros mot dans le texte. Avec Piedrofus faut se méfier, on ne sait jamais ...) ).
×

Information importante

En utilisant ce site, vous consentez à ce que notre Conditions d’utilisation.