Jump to content

Les téléphones portables interdits à l’école et au collège dès la rentrée 2018


curieuxdino
 Share

Recommended Posts

Les portables seront interdits à l’école et au collège dès la rentrée 2018. C’était l’une des propositions de campagne d’Emmanuel Macron lors de la Présidentielle. Le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a confirmé les intentions du gourvernement au Grand Jury RTL-Le Figaro dimanche 10 décembre. Toutefois, beaucoup de questions subsistent.
 

Clique sur l'image pour l'agrandir
Image



Nous savions déjà que les téléphones portables seraient interdits dans les écoles et collèges. Le Ministre de l’Education nationale avait déjà annoncé cette mesure. Elle faisait partie des 6 grandes mesures d’Emmanuel Macron sur le numérique. Nous ne connaissions pas encore l’échéance. C’est désormais chose faite. Jean-Michel Blanquer a déclaré dimanche 10 décembre 2017 au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI que « les portables seront interdits à l’école et au collège dès la rentrée 2018 ».

Actuellement, 8 élèves sur 10 emmènent leur portable à l’école ou au collège. Mais l’article L511 du 12 juillet 2010 du code de l’éducation précise que « dans les écoles maternelles, les écoles, les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le réglement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile, est interdite ». Autrement dit, les élèves n’ont pas le droit d’utiliser leur téléphone en classe. A partir de la rentrée 2018, cette interdiction sera étendue à la totalité de l’établissement (couloirs, préaux, cours, cantine etc.).
Interdiction des protables à l’école et au collège : comment appliquer une telle mesure ?

Si sur le principe la mesure peut avoir du sens, qu’en est-il de son application ? Où seront stockés les portables ? Comment surveiller les élèves qui seraient tentés de tricher ? A cette question, le Ministre de l’Education Nationale n’a pas répondu concrètement. Il a toutefois donné quelques pistes :

Nous sommes en train de travailler sur cette question. Cela peut prendre des modalités diverses. Vous pouvez en avoir besoin pour des usages pédagogiques, pour des situations d’urgence, donc il faut que les téléphones portables soient confinés.

Liliana Moyano, présidente de la FCPE (principale association de parents d’élèves), estime que cette proposition est « floue et extrêmement difficile à mettre en place ». Et d’ajouter :

Beaucoup de collègues arrivent déjà très bien à gérer cette question sans que cela pose de soucis. Que se passera-t-il si le portable est volé ou perdu ? Cette interdiction totale posera plus de problèmes qu’elle n’apportera de solutions. Le principal, c’est que le portable n’envahisse pas le temps de cours.

Par ailleurs, certains établissements autorisent complètement le portable même en cours nous indiquent nos confrères du Parisien. Les smartphones y ont remplacé les manuels scolaires et sont devenus de vrais outils de travail. Dans ces écoles et collèges, le Wifi ne fonctionne que dans les salles de classe et il est coupé pendant les pauses et les récréations.

Tous ces arguments ne semblent pas effrayer le Ministre de l’Education. Il estime même que l’exposition des plus jeunes aux téléphones portables doit être limitée en dehors de l’école. Il souhaite qu’un « message de santé publique » est nécessaire. Il viserait à sensibiliser les familles aux dangers de l’utilisation de cette technologie dès le plus jeune âge. Il recommande que les enfants « ne soient pas devant trop, voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de 7 ans ». Vaste projet alors que l’interdiction dans les écoles et collèges semble déjà bien difficile à mettre en place.

Avoir beaucoup d'amis sur Facebook c'est comme être riche au Monopoly mouton1.gif

 

Link to comment
Share on other sites

Ça  me  fait beaucoup rire quand je lis "message sante publique . Interdire  l'accès aux  gosses de moins de 7 ans est illusoire un gosse de trois ans est capable de démarrer une tablette ou un portable, et jouer avec ! on vit avec la technologie il faut si faire. 

PETITEFLEUR 

Link to comment
Share on other sites

Exactement petitefleur. Moi mes jumelles de 3 ans jouent avec ce genre d'appareil et sont capable d’accéder à des applications qui leurs sont destinées. Faut vivre avec sont temps, mais j'exerce un contrôle minutieux sur l'appareil et limite sont utilisation. Le monde a évolué que grâce a un petit groupe d'individu et non à la majorité si ce n'était que d'eux on serais encore bloquer à l'age de pierre. Malheureusement la gangrène en pogner dans les gouvernements.

174.88.86.65-5f567b71edc3e.png

Link to comment
Share on other sites

Entièrement d'accord mais il faut aussi l'interdire aux professeurs car ça marche dans les 2 sens Respect oblige car quand on voit un professeur en pleine classe l'utiliser je dois dire que cela devient fou de l'interdire qu'aux élèves!!!!

Comment voulez-vous qu'un élève le fasse si le professeur le fait!

Link to comment
Share on other sites

Ici, c'est encore plus fou car les professeurs envoient deux élèves afin d'avoir un café pendant que lui téléphone et ce, tous les jours , évidemment deux élèves différents à chaque fois, moi perso, mon fils s'est brûlé avec un café, je n'ai pas supporté le fait donc je me suis plaint et on m'a répondu que c'était comme cela qu'on pratique, j'ai donc fait stopper le fait que mon fils aille servir son professeur, que si les parents étaient d'accord avec ce principe, ok, mais moi pas. j' ai envoyé mon fils chez un médecin, et, En téléphonant à inspection académique, on peut avoir pas mal de réponses et bien plus.Bon A savoir.

Link to comment
Share on other sites

Attention, un professeur sous tutelle est le pire que l'on peut avoir pour ses enfants car tout lui est permis dans l'établissement (mais pas par inspection académique) donc il faut savoir bouger ou téléphoner et aussi par mail .

quand vous téléphonez à l'académie on vous donne une adresse mail afin que les écrits restent donc ne pas faire d'erreur et bien être sur de ce que l'on décrit mais ça marche très bien et réponse très rapide selon le cas.

Enfin, je parle du fait en France. 

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

Ben voyons donc, j'ai complété une formation professionnelle en 2013 au Québec et les téléphones portables étaient déjà interdit d'utilisation même pour des outils pédagogiques depuis toujours, autant pour les étudiants que pour les professeurs et on s'entant que dans ces écoles, elles sont fréquenté que par des adultes, j'ose même pas imaginer ce que s'est au secondaire et primaire tellement les règles sont inflexibles. (a mon temps de l'école élémentaire les cellulaires étaient relié à une base dans la voiture pas très portable lolll)

174.88.86.65-5f567b71edc3e.png

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.