Jump to content

Windows 10 Redstone 4, tout est à refaire ?


Recommended Posts

Windows 10 Redstone 4 devait être lancé le 10 avril dernier. Son développement a été finalisé récemment et tout était au vert. Cependant Microsoft n’a pas appuyé sur le bouton.

Windows 10 build 17133 a été considéré comme la version RTM de « Spring Creators Update » alias Windows 10 Redstone 4. Son parcours dans le programme Windows Insider l’a mené en quelques jours jusqu’à l’anneau Release Preview.

Il s’agit de l’ultime étape avant un lancement « grand public ». Tout semblait donc opérationnel et la date de 10 avril était attendue avec une certaine impatience. Un grand nombre de personne s’attendait à ce que Windows 10 Spring Creators Update soit prêt. Ce 10 avril avait un certain poids en raison de sa superposition avec le Path Tuesday.

Seulement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévues. Microsoft a seulement publié une mise à jour cumulative pour cette build 17133. Elle a proposé quelques petites corrections de bugs et de sécurité. Windows 10 Redstone 4 n’a donc pas vu le jour.
Windows 10 Redstone 4, un retard de plusieurs semaines ?

Des sources plus ou moins informées de ce dossier évoquent un retard qui pourrait être assez important. Certains parlent de plusieurs semaines maintenant. Il est avancé que Microsoft pourrait abandonner le nom de Spring Creators Update mais pas seulement. Tout serait à refaire…explication.

Dans l’hypothèse d’un retard important, le géant va manquer sa fenêtre de tir. La nécessité de plusieurs semaines supplémentaires va reporter l’échéance en mai ce qui va avoir une incidence sur le numéro de version de l’OS. Redstone 4 est censé être Windows 10 V1803, 18 pour l’année 2018 et 03 pour le mois de mars. Cette numérotation correspond à la date de compilation de la RTM de Redstone 4.

Récemment, il a été découvert que les équipes de développement avaient compilé une autre construction depuis la libération de la build 17133, la build 17134. Du coup, le numéro de version n’a plus de sens.
 

Clique sur l'image pour l'agrandir
Image



Allons un peu plus loin. Si Redstone 4 n’a pas été publié le 10 avril dernier, il y a forcément une raison. Elle peut prendre la forme d’un bug important ou d’un problème plus général. Dans tous les cas, la firme n’a pas eu le temps nécessaire pour apporter la solution. Techniquement parlant, les équipes n’ont pas pu développer un correctif ou résoudre la situation dans la version existante de l’OS.

Du coup, la conséquence est importante. Microsoft doit recommencer le processus de validation de la « bonne build » de Redstone 4. Elle doit repasser par toutes les étapes du programme Insider. Il est donc possible qu’une nouvelle version se déploie dans les prochains jours.
Windows 10 Redstone 4, un silence problématique

A cela s’ajoute un silence pesant de la part de Microsoft.

De nombreux utilisateurs ont décidé d’installer « Spring Creators Update » en dehors du programme Insider, soit en créant leurs propres fichiers ISO à partir des fichiers ESD officiels, soit en rejoignant l’anneau « Release Preview ». En ne sachant pas comment Microsoft va traiter la situation, beaucoup craignent que leur système ne soit plus capable de se mettre à jour automatiquement. Le passage par une installation à « partir de zéro » est possible.

De son côté Microsoft l’a toujours mentionné, il n’est pas conseillé d’installer une version de Windows 10 en développement ou en cours de validation sur un PC de production. Ceci n’empêche pas de penser qu’un bug de dernière minute soulève bien des questions.

Peut-on avoir confiance dans les nouvelles versions de l’OS ? Ce retard commence à faire parler de lui. Des administrateurs informatiques et des professionnels s’interrogent sur la fiabilité de « Spring Creators Update ». Le jour de son lancement, son installation va-t-elle vraiment fonctionner ?

Selon nous, Microsoft doit absolument s’assurer que la nouvelle RTM de Redstone 4 propose dès le départ des performances sans faille. Sans cela, nous sommes certains qu’une nouvelle polémique va éclater. Si des mises à jour cumulatives défaillantes sont déjà difficiles à accepter, un système d’exploitation « bugué » serait catastrophique.

Il serait temps que la firme sorte de son silence.

Avoir beaucoup d'amis sur Facebook c'est comme être riche au Monopoly mouton1.gif

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.