Jump to content

D’après un sondage, 35 % des Français aimeraient acheter un modèle zéro émission polluante


jack
 Share

Recommended Posts

  • Membre

Pourquoi les Français hésitent à passer à la voiture électrique

>Société|Frédéric Mouchon| 17 septembre 2018, 7h49 |33
7891386_5072dfc4-ba35-11e8-bd58-3e3e477d
Si la voiture électrique coûtait le même prix qu’un modèle thermique, 67 % des Français seraient prêts à sauter le pas. PHOTOPQR/MAXPPP/« OUEST-FRANCE »/MARC OLLIVIER
 
 
 
 

D’après un sondage, 35 % des Français aimeraient acheter un modèle zéro émission polluante mais ils les trouvent encore trop chers et pointent la faible autonomie de la batterie.

Elle est silencieuse, ne rejette aucune fumée noire, ne contribue pas au réchauffement climatique. Sur le papier, la voiture électrique a tout pour plaire. Et d’ailleurs, les Français en rêvent. Alors que débute la Semaine européenne de la mobilité, un sondage Ipsos montre que 35 % des conducteurs de l’Hexagone envisagent de troquer leurs diesels et essences contre un véhicule fonctionnant avec des batteries. Une petite révolution en France, où le gazole a longtemps été le carburant roi de la route.

LIRE AUSSI >Cet été, les ventes de voitures propres ont augmenté
 

D’après cette enquête, réalisée pour le groupe d’entretien automobile Mobivia et l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), on apprend aussi que les trois quarts des Français seraient prêts à changer leurs habitudes en termes de mobilité pour contribuer à améliorer la qualité de l’air. Autant dire qu’un véhicule réputé zéro émission polluante répond en tout point à ce critère. Mais si l’électrique a le vent en poupe, les automobilistes ont plusieurs raisons objectives de cajoler encore leur bon vieux moteur à explosion.

 

Des freins à l’achat : le prix et l’autonomie

« L’autonomie, le prix et le temps de recharge des véhicules électriques sont clairement des freins à l’achat de ces modèles qui sont souvent utilisés pour se rendre au travail mais sont rarement le premier véhicule de la famille », souligne le délégué général de l’association 40 Millions d’automobilistes, Pierre Chasseray.

Les résultats du sondage l’illustrent parfaitement : 67 % des Français se laisseraient séduire par une voiture rechargeable si elle coûtait le même prix que leur modèle thermique. 40 % s’y résoudraient s’ils étaient certains d’avoir une autonomie supérieure à 500 km et 57 % y passeraient s’ils avaient la possibilité de recharger facilement chez eux ou à proximité.

Les 18-24 ans plus emballés que leurs aînés

Mais l’Avere préfère voir le verre à moitié plein, estimant qu’une fois ces trois conditions réunies, les Français seront prêts à envisager l’électrique comme le véhicule principal du foyer. « Le bonus écologique de 6 000 € qui peut être cumulé à une prime à la conversion de 2 500 € couvre déjà une partie de la différence de prix avec les modèles thermiques, souligne la secrétaire générale de l’Avere, Cécile Goubet. Et si vous comparez le prix du kilowattheure d’électricité au prix de l’essence, il n’y a pas photo. »

Quant aux bornes de recharge, l’Avere rappelle qu’il en existe aujourd’hui 23 000 en France. « A Paris, vous pouvez recharger votre voiture à 80 % en seulement quarante minutes et si vous prenez l’autoroute, sur environ 80 % du territoire, on compte en moyenne une borne tous les 80 km », détaille Cécile Goubet, qui estime que les esprits sont mûrs pour y passer. Notamment les jeunes, séduits plus que leurs aînés par cette technologie non polluante : 46 % des 18-24 ans rêveraient d’en avoir une dans leur garage. « L’engouement pour le véhicule électrique est aujourd’hui en phase de maturation », considère l’Avere.

Link to comment
Share on other sites

personnellement, je suis très dubitatif avec la voiture électrique, on vous vend çà comme un véhicule écolo, sauf que l'électricité, il faut  la fabriquer….donc centrale nucléaire. 

la durée de vie de la batterie pose question, son remplacement ne doit pas être donner.  l'autonomie, quand on a habite en ville peut-être mais quand tu vis en ras campagne qu'il n'y pas de borne et qu'il faut la recharger à ton domicile bonjour la facture ! surtout que l'électricité n'arrête pas d'augmenter très peu pour moi !!!

PETITEFLEUR 

Link to comment
Share on other sites

  • Membre

chez nous l'ectricite propre n'est vraiment pas un probleme, ont en gaspille 50% lorsque la temperature depasse -5 et plus. l'electricite est a 5 centimes d'euro le KW . Pour environ 3 euro, tu fait le plein pour 350km , Les batteries ont une garantie de 7 ans, donc facile 14 ans de vrai durée.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.