Jump to content

Un gang condamné pour des viols d’adolescentes en Angleterre


mediom1
 Share

Recommended Posts

  • Administrateur

Londres | Vingt membres d’un gang ont été condamnés pour viols et agressions sexuelles graves envers des mineures, a annoncé vendredi la justice britannique.6ce20b45-8322-4b4f-b68d-0f5d28bbbf8f_JDX

Quatre hommes ont été condamnés le 8 octobre par le tribunal de Leeds pour de multiples agressions contre des jeunes filles dans la région d’Huddersfield, dans le Yorkshire de l’Ouest, au nord de l’Angleterre, entre 2004 et 2011.

Seize autres hommes avaient précédemment été condamnés par le même tribunal lors de deux précédents procès.

Le chef du groupe, Amere Singh Dhaliwal, un père de famille de 35 ans a été condamné à la prison à vie avec une période de sûreté de 18 ans. Il a été reconnu coupable de 54 infractions, dont 22 viols envers 11 adolescentes.

«Ces hommes ont délibérément pris pour cible des victimes vulnérables, les manipulant et les exploitant pour leur propre satisfaction sexuelle», a déclaré Michael Quinn, du Crown prosecution service (CPS), service chargé de l’accusation au Royaume-Uni, cité dans un communiqué.

Le gang était composé d’hommes majoritairement d’origine pakistanaise et s’en prenait à des adolescentes principalement blanches. Ils ont eu recours à la «menace» et à la «violence», et ont «drogué» et fait boire leurs victimes, a expliqué M. Quinn.

«Pendant toutes ces années [...] ces hommes ne se sont souciés que d’eux et ont considéré ces filles comme des objets à utiliser et à maltraiter à volonté», a-t-il ajouté, espérant que les condamnations de leurs bourreaux aideront les jeunes filles à «reconstruire leurs vies».

La justice avait interdit aux médias d’évoquer ces procès, interdiction qui a été levée vendredi.

C’est lors du second de ces procès, en mai, que Tommy Robinson, le fondateur de la Ligue de défense anglaise, un groupe d’extrême droite entendant lutter contre la menace islamiste, avait été arrêté pour avoir commenté l’affaire en direct sur Facebook.

Tommy Robinson, de son vrai nom Stephen Yaxley-Lennon, avait été condamné à treize mois de prison pour outrage au tribunal. Il a depuis été libéré sous caution dans l’attente d’un nouveau procès.

Ces dernières années, plusieurs affaires similaires impliquant des accusés originaires du sous-continent indien dans des agressions sexuelles de mineures ont eu lieu notamment à Rotherham et Rochdale, villes du nord de l’Angleterre, choquant l’opinion publique.

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Citation

La justice avait interdit aux médias d’évoquer ces procès, interdiction qui a été levée vendredi.

C'est quoi ce bordel, d'empêcher de parler de ces crimes..?  Pour protéger ces criminels ?

J'espere qu'aussitôt la sentence terminée, ils les retourneront au Pakistan.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.