Jump to content

50 000 «gilets jaunes» dans toute la France, heurts entre manifestants et force de l'ordre


mediom1
 Share

Recommended Posts

  • Administrateur

Paris | L’«acte VIII» des «gilets jaunes» a rassemblé 50 000 personnes samedi en France, soit bien davantage que les 32 000 mobilisés la semaine dernière, a annoncé sur LCI le ministre de l’Intérieur, tout en minimisant la portée de ce chiffre.

«50 000, ça fait un peu de plus d’une personne par commune de France. C’est cela la réalité du mouvement des "gilets jaunes" aujourd’hui. Donc, on voit bien que ce mouvement n’est pas représentatif de la France», a déclaré Christophe Castaner, qui a également condamné les heurts qui ont éclaté en marge des manifestations.

Photo AFP
Photo AFP

 

«Un peu moins de 50 000 personnes», c’est «à rapprocher des 65 000 lors du dernier week-end avant les fêtes de Noël», a encore dit le ministre. Les manifestations « ont été beaucoup plus urbaines» et «si la plupart d’entre elles se sont bien passées, il y a eu quand même en fin de manifestations de nombreuses provocations, de nombreuses agressions», a-t-il dénoncé.

«Des mairies ont été attaquées, celles de Rennes, de Rouen, des institutions, comme le tribunal de grande instance de Perpignan, des gendarmeries ont été elles aussi attaquées, des journalistes et des journaux ont été malmenés», a-t-il ajouté, précisant que 56 500 membres des forces de l’ordre avaient été mobilisés dans le pays.

Photo AFP
Photo AFP

 

À « ceux qui attaquent, ceux qui brûlent, en veulent à nos institutions, je veux dire de façon extrêmement claire que nos institutions sont solides» et «que notre détermination est totale», a également dit le ministre de l’Intérieur, qui a fait en début de soirée «un point de situation» avec le premier ministre Édouard Philippe.

«Dans de nombreux endroits, la situation a été de bonne qualité, mais hélas il y a eu cette violence-là», a-t-il ajouté.

Photo AFP
Photo AFP
Photo AFP

 

«Il y a eu plein de petits groupes qui se sont éparpillés à différents endroits de Paris en particulier et qui n’ont pas provoqué des forces de l’ordre, mais qui ont cherché à casser, à détruire certains véhicules. Les dégâts ont été assez modestes», même si «une douzaine de véhicules ont été brûlés à Paris, c’est inacceptable», a estimé M. Castaner.

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

merci médium1 , de plus belles photos que dans nos journaux français

12 véhicules brûlés ? oh! l'horreur !!! je comprends M. Castaner

auriez vous par hasard,  pour que je puisse faire une comparaison,  le nombre de voitures brûlées, comme chaque année, à la Noêl ? et au jour de l'an 2019

un grand merci d'avance

mais ou est CMD?

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.