Jump to content

Sophie Durocher rend un vibrant hommage aux victimes des attentats de Paris


mediom1
 Share

Recommended Posts

  • Administrateur

C’est une Sophie Durocher émue qui, mercredi, a rendu hommage aux 130 victimes des attentats survenus le 13 novembre 2015 à Paris et en banlieue nord de la capitale française.  

«Vous le savez, chaque année, le 11 novembre, on appelle ça le jour du Souvenir. Mais, depuis 2015, le 13 novembre aussi, c’est un jour du Souvenir», a d’abord lancé l’animatrice en ouverture de son émission à QUB radio.    

 

AFP

 

Il y a quatre ans, 130 personnes ont été tuées et 350 autres blessées dans des attaques djihadistes perpétrées dans la salle de spectacle du Bataclan, sur des terrasses et au Stade de France.    

«Je voudrais simplement, aujourd’hui, rendre hommage à tous ces gens-là qui sont tombés sous les balles, et je pense que c’est important d’avoir une pensée à la mémoire de ces personnes-là qui sont tombées sous les balles, des blessés qui, quatre ans plus tard, doivent toujours vivre avec les images horribles auxquelles ils ont été exposés cette journée-là, et, bien sûr, aux proches et aux familles», a poursuivi la chroniqueuse du Journal.    

Ayant du mal à retenir ses larmes, Sophie Durocher a ensuite raconté une anecdote à propos de son dernier voyage en France.    

«Cet été, je suis allée en France. J'ai de la famille qui habite là-bas et, comme chaque année, je suis allée au cimetière du Père-Lachaise. Et un moment donné, je marche dans les allées et j’arrive devant une pierre tombale et je vois un monsieur et une madame qui sont à genoux. Ils sont en train d’entretenir la tombe et d’enlever les mauvaises herbes qu’il peut y avoir autour. Par curiosité, je regarde le nom qui est inscrit sur la pierre tombale et je vois la date de naissance d’une jeune fille et je vois sa date de mort: 13 novembre 2015, au Bataclan», s’est-elle remémoré à son émission On n'est pas obligé d'être d'accord.    

 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

 

«Je ne vous cacherai pas que je suis partie à pleurer. Je regardais les parents, puisque manifestement c’étaient les parents de cette jeune fille, elle devait avoir à peu près 18 ans lorsqu’elle est morte au Bataclan, et je regardais leur visage pétri de douleur, et c’est cette image-là que je veux retenir quand on pense au 13 novembre 2015», a-t-elle conclu.

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

une chance que nos Québecoise se souvienne

C’est une Sophie Durocher émue qui, mercredi, a rendu hommage aux 130 victimes des attentats survenus le 13 novembre 2015 à Paris et en banlieue nord de la capitale française.  

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.