Jump to content

Le bon sens paysan plus fort que les mathématiques !


papertt2
 Share

Recommended Posts

À sa mort, un fermier laissa en héritage  dix-sept (17) chevaux à ses trois fils.
 
Dans son testament, le père avait ainsi établi le partage de l’héritage :
Mon  fils aîné recevra la moitié (1/2) de tous les chevaux.
Mon  second fils recevra le tiers (1/3) de tous les chevaux
Mon  plus jeune fils recevra le neuvième (1/9) de tous les  chevaux Or il était tout à fait impossible de diviser  17 chevaux par deux, par trois et par neuf.
Puis, à  un moment donné, ils décidèrent de faire appel à un fermier voisin, dont ils appréciaient l’intelligence, dans l’espoir qu’il puisse  trouver une solution à leur différend.
Le  fermier prit donc le testament et l'examina avec grand soin.
Après  quoi, il alla chercher son propre cheval et l’ajouta aux dix-sept  (17) autres.
Il y avait maintenant dix-huit (18) chevaux dans le  champ.
Dès lors, il devint possible aux  héritiers de procéder au partage, tel que prévu dans le testament du  père.
Fils aîné  :           la  moitié  de 18  =  9 chevaux
Second fils :           le  tiers  de 18  =  6 chevaux
Plus jeune fils :le neuvième de 18 =  2 chevaux  
En faisant l’addition, cela donna  :  17 chevaux
Il restait un cheval, celui du fermier voisin que celui-ci reprit et ramena à sa ferme...
Et le problème fût résolu !


 

L'amitié est beaucoup plus tragique que l'amour. Elle dure plus longtemps ( oscar WILDE )

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.