Jump to content

ICI, la désinformation


hector
 Share

Recommended Posts

ICI, la désinformation. Jeudi dernier, Radio-Canada diffusait un reportage sur l’accueil du public et des commerçants aux multiples bouleversements routiers décrétés par l’administration Plante.
À l’écran, des citoyens tout sourires et quelques commerçants semblant accepter les modifications majeures à l’accessibilité et au stationnement.
Le jour même de cette diffusion, la vidéo artisanale de Lyne Ste-Marie relatant son exaspération face aux chamboulements de la mairie atteignait les 75,000 visionnements en moins de 48 heures.
Depuis, on apprend que 2 des commerçants interviewés se sont dit littéralement floués : leurs réponses répondaient à des questions différentes de celles narrées ou sous-entendues dans le reportage.
Doit-on se surprendre du biais flagrant adopté par la maison d’État ? Non, pas vraiment. Il suffit de côtoyer certaines organisations politiques pour connaitre leurs appréhensions face à toute demande d’entrevue de la SRC. Elles savent les dés pipés.
Et que dire du bureau de relations publiques de Valérie Plante, communément nommé La Presse, alors que le cardinal Cardinal (éditorialiste de la Presse) multiplie les jobs de bras au service de sa mairesse ?
Actuellement à Montréal, un mur s’érige entre le mensonge médiatique d’une forte acceptabilité citoyenne et l’exaspération croissante de ceux-ci face aux improvisations de l’hôtel de ville. La polarisation s’accentue.
Rappelons la mise en garde de l’Ombudsman de Montréal : "La Ville doit consulter les citoyens, services d'urgence et commerçants visés par les impacts de ces changements et considérer sérieusement et objectivement leurs commentaires et suggestions".
Cette mise en garde s’adresse aux élus évidemment, mais les professionnels du journalisme doivent tout autant en respecter l’esprit et la lettre.
Le mur qui s’érige interpelle la faillite des médias montréalais à produire une information non-partisane, objective et équilibrée. Il est un prix démocratique à la désinformation.
Concluons en mentionnant que la vidéo de Lyne Ste-Marie dépasse aujourd’hui les 200,000 visionnements. Le temps n’est-il venu de réaliser un vrai reportage ?

Bientôt, on ne pourra plus dire « Monténégro », mais « Après vous, monsieur
l’ambassadeur ! 😳

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.