Jump to content

Le Québec à genoux


mediom1
 Share

Recommended Posts

  • Administrateur

Dans le passé, les Québécois se sont souvent agenouillés. C’est une position qui leur est familière. Selon les périodes de notre histoire, les raisons ont été variées et ont évolué.

On s’agenouillait dès l’âge le plus tendre. Pour prier Dieu, notre Père et notre sauveur. Pour marquer notre obéissance à ses commandements. On s’agenouillait pour se confesser, donc pour demander pardon pour nos péchés.

On mettait le genou par terre pour quêter ce qui aurait dû nous être accordé au Canada : le respect, la reconnaissance de notre existence comme peuple et de notre langue.

Puis on s’agenouillait pour exiger qu’on ne soit plus traités en porteurs d’eau, en serviteurs muets de nos maîtres anglais, riches, et dans le meilleur des cas condescendants.

Ensuite, on s’agenouillait pour s’excuser d’être les citoyens turbulents d’un Canada qui nous considérait comme des empêcheurs de tourner en rond.

Découvrez À haute voix, une série balado sur les enjeux de la société québécoise contemporaine, par Denise Bombardier.

Excuses

On s’est excusés de faire un référendum. Certaines personnes ont même monté à genoux les marches de l’oratoire Saint-Joseph pour que le « non » triomphe. Et leurs prières ont été exaucées.

On s’agenouillait durant les années qui ont suivi pour demander pardon. Puis, en 1995, le dernier référendum, perdu par 30 000 voix, nous a jetés par terre, au propre comme au figuré.

C’est à genoux que nous supplions désormais qu’on nous laisse notre loi 101, déjà charcutée par des jugements de la cour.

Étant donné l’étiquette dévastatrice de « raciste » apposée sur la loi 21 par ses adversaires, dont plusieurs militants québécois qui se définissent comme antiracistes, nous risquons de demeurer agenouillés longtemps.

Comment répondre à pareille injure ? Par quels arguments peut-on convaincre ces personnes que la défense du français et de la laïcité n’est pas une manière de rejeter le combat contre le racisme ? Il faut éviter de hiérarchiser les multiples luttes légitimes pour que le bien triomphe sur le mal.

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.