Jump to content

Montréal, ville impossible


mediom1
 Share

Recommended Posts

  • Administrateur

Saviez-vous qu’un romancier français renommé, Benoît Duteurtre, a récemment publié un pamphlet vitriolique sur la mairesse Valérie Plante ?

Congestion et bruit

En fait, le livre de Duteurtre, Les dents de la maire, attaque Anne Hidalgo, la maire de Paris (en France, on dit « la maire », car « la mairesse » est la femme du maire). 

Mais madame Hidalgo a tellement de points en commun avec la mairesse de Montréal qu’on dirait que Duteurtre parle de Valérie Plante.  

Regardez cet extrait, sur les congestions dans les rues de Paris...

« On sent une volonté perverse de dégoûter l’automobiliste en empoisonnant sa vie quotidienne.

Les voitures avancent comme elles peuvent, l’air empeste les émanations d’hydrocarbure, la semaine comme le week-end. 

Objectif de la mairie, la réduction du nombre de véhicules se voit annulée par la lenteur de la circulation qui augmente la diffusion de substances nocives. 

Les véhicules de secours et fourgonnettes de police, coincés comme les autres dans les embouteillages, usent vainement de leurs sirènes pour se frayer un passage... »

C’est pas Montréal, ça ?

Et attendez, il parle aussi des travaux incessants qui causent de véritables maux de tête.

« L’administration municipale laisse se multiplier les chantiers qui se prolongent pendant des mois sans aucun contrôle.

À longueur d’année, les travailleurs de la voirie refaçonnent les chaussées, creusent des trous, les rebouchent et les creusent à nouveau pour toutes sortes de raisons (gaz, électricité, câblage).

Les chantiers bruyants ne s’interrompent jamais, laissant se multiplier les nids-de-poule dans les rues jonchées d’ordures... »

Remplacez « Paris » par « Montréal », et vous avez un portrait fidèle de la métropole québécoise. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

La maîtresse d'école

On sait que la mairesse Valérie Plante a récemment demandé à des musiciens de rue « d’animer » les rues de Montréal afin d’attirer de nouveau les clients qui ont fui les rues encombrées de la métropole. 

Anne Hidalgo a fait la même chose à Paris. Voici ce qu’écrit Duteurtre sur cette stratégie.

« Les autorités adorent offrir cette activité festive qui leur tient lieu de politique “citoyenne”. 

Je redoute plus que tout les festivités qui se succèdent avec leurs enceintes monstrueuses censées témoigner du bonheur collectif, mais qui imposent au quartier le harcèlement des basses et des batteries. »

Benoît Duteurtre dénonce aussi le côté « boy-scout » de la maire de Paris. Là aussi, ses critiques semblent s’adresser directement à Valérie Plante.

« Madame Hidalgo a un côté maîtresse d’école, ou monitrice de colonies de vacances. Elle ne se contente pas d’administrer sa ville en la rendant pratique et agréable à ses habitants.

Non, elle entend conduire une action morale plus vaste et enrôler derrière elle la population.

Elle n’est pas là pour entretenir Paris, mais pour sauver la planète, pour dénoncer les prisonniers d’opinion ou les féminicides, et intervenir à tout propos sur son compte Twitter. 

Elle est persuadée d’incarner la justice et les valeurs morales, quand ses adversaires ne seraient guidés que par l’égoïsme et l’intérêt. »

Du fanatisme

« Il y a quelque chose de fanatique dans cette volonté de refaire toute la ville au service des seuls cyclistes qui ne représentent qu’une minorité », de dire Duteurtre. 

Effectivement.

Anne Hidalgo vient d’être réélue à la mairie de Paris. 

Un avant-goût de ce qui nous attend à Montréal ?

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Désolé de te le dire mais pour une fois je suis 100% d'accord avec ça (contre elle)

Montréal n'est pas Paris à Paris il y a une bouche de métro tout les 100 mètres

Montreal n'a pas le climat de Paris les foutues pistes cyclables d'ici qui sont à moitié désertes durant les trois mois ou l'on peut sortir entre deux averses seront totalement inutiles la bise venue

Val saigne à blanc les finances de Mtl. Mais cela va aller : legault va payer il va sacrifier Québec

et leur 3eme lien !

Si elle saute aux prochaines élections elle va laisser la ville dans un bordel innommable !

mais si elle reste aussi ... cela sera le capharnaum ! elle aura fait sa marque , il restera à tout déconstruire !

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a tellement à dire ...

Entre autres  ... celle là elle est bonne , enfin ? pas sur qu'elle soit bonne ?

 

Montréal: un capharnaüm pour la livraison

0
 

La Ville de Montréal veut ajouter 327 kilomètres de voies piétonnes et cyclables cet été afin de permettre aux citoyens de circuler tout en respectant les directives de distanciation de la santé publique. Toutefois, la mesure ne fait pas l’affaire des entreprises qui doivent livrer des marchandises dans ces zones et des commerçants qui les reçoivent.

Ces voies piétonnes et cyclables seront ajoutées temporairement sur certaines des rues commerciales les plus fréquentées de la ville.

Depuis des années, l’Île de Montréal pose son lot de problèmes aux entreprises de livraison, notamment en raison des chantiers routiers qui s’y multiplient. La décision de l’administration Plante vient «en ajouter une couche de plus», prévient Marc Cadieux, PDG de l’Association du camionnage du Québec (ACQ), ajoutant que «Montréal va devenir un capharnaüm pour la livraison».

«De toute évidence, on ne pourra plus livrer à Montréal aux mêmes conditions», prédit-il. «On ne veut pas utiliser cela comme prétexte pour justifier une augmentation des tarifs, mais se rendre à Montréal va entraîner des frais supplémentaires.»

livraison-vieux-montr%C3%A9al-lo-res-300

Des transporteurs ont commencé à demander les codes postaux des rues où des zones piétonnières et cyclistes seront aménagées, possiblement en vue d’établir des tarifications de livraison distinctes pour ces lieux où la livraison sera difficile. (Photo: Isuzu)

Dans certains cas, des extrémités de rues ont été dédiées à la livraison, mais cela signifie que les livreurs doivent transporter la marchandise sur des chariots, du camion jusqu’au commerce.

Depuis l’annonce de la Ville de Montréal, des membres de l’ACQ ont commencé à demander la liste des codes postaux des rues où les zones piétonnières et cyclistes seront aménagées dans le but, présume-t-on, d’établir des tarifications de livraison distinctes.

«Les transporteurs me disent qu’ils ne peuvent plus faire le même nombre de livraisons dans une journée avec toutes les contraintes de circulation à Montréal. Que cela prend de l’équipement supplémentaire, un chauffeur de plus, alors qu’il est déjà difficile de trouver des gens qui veulent travailler dans une circulation aussi dense», explique Marc Cadieux. «Si on veut restreindre les grosses configurations de camions, comme les camions-remorques, cela veut dire qu’il faut utiliser plusieurs petits camions, et aussi plusieurs employés. Il y a des coûts rattachés à cela.»

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

Bon une autre pour la route ....

 

Cela vient du journal la presse qui pourtant n'est pas reconnu etre defavorable à Projet Mtl

Chronique Lysiane Gagnon

Autoroutes pour vélos

Lysiane Gagnon La Presse

Donner Montréal aux cyclistes un ou deux week-ends par année – comme ces jours-ci, pour les festivités du Tour de l’île –, ça va. Mais leur donner une grande partie de l’espace urbain pour leur bâtir des autoroutes à vélo, comme s’apprête à le faire l’administration Plante, c’est une autre paire de manches.

À partir du mythe voulant que Montréal, une ville où il neige six mois par année, soit prédestinée à devenir le paradis du cyclisme, on est en train de produire exactement ce que l’on voulait éviter : le déclin de Montréal au profit de la banlieue, et l’accroissement des gaz à effet de serre !

Avec le manque de logements adéquats, la difficulté de circuler et de se garer en auto à Montréal est le principal facteur qui pousse les jeunes familles vers la banlieue. Les commerces, les entreprises et les services les suivent, des restaurants aux universités. Aujourd’hui, on peut habiter Longueuil ou Rosemère sans jamais mettre le pied à Montréal, sauf si par malheur votre emploi vous y oblige.

Cette guerre à l’automobile que mène Projet Montréal est l’exemple parfait d’une politique contre-productive.

On dit vouloir diminuer les gaz à effet de serre… mais en encourageant l’étalement urbain, on fera augmenter les GES !

On dit vouloir plus de commerces de proximité, plus de lieux culturels, bref tout ce qui fait le charme et l’intérêt de la vie urbaine… mais on les tuera à petit feu en multipliant les obstacles pour la clientèle et les camions d’approvisionnement !

Montréal deviendra une ville de « bobos » plus ou moins célibataires, de ménages riches capables de se payer de chics condos et des maisons patrimoniales, d’immigrés de fraîche date et d’une ancienne population de pauvres incapable de déménager.

Paradoxalement, la mairesse manifeste plus d’indulgence envers les grands promoteurs immobiliers qu’envers les travailleurs qui vont au boulot en automobile. Elle ferme les yeux sur le projet Royalmount, qui empoisonnera la circulation dans le nord de la ville, provoquera l’augmentation des GES et fera concurrence à la rue Sainte-Catherine qu’on est en train de rénover à grands frais. Au lieu de demander au promoteur quelques réaménagements mineurs, elle aurait dû requérir l’intervention de Québec pour stopper cet absurde projet de DIX30 en plein cœur de Montréal.

Toute la ville sera affectée par le nouveau plan vélo de la Ville.

Élimination de voies de circulation et de places de stationnement, construction de pistes cyclables élargies et unidirectionnelles, lourds mécanismes de sécurité aux intersections… et cela dans des artères comme Saint-Denis, Peel, De Maisonneuve, Viger, Berri, Saint-Antoine, Saint-Jacques, Bellechasse, Lajeunesse, etc.

Voilà donc la dernière trouvaille pour empoisonner à jamais la circulation automobile à Montréal : un Réseau express vélo (REV) de 17 axes et 184 km de pistes cyclables additionnelles… il s’y greffera même une synchronisation des feux destinée à permettre aux cyclistes d’aller encore plus vite ! On voit ce que cela annonce pour les piétons, qui sont déjà beaucoup plus menacés par les cyclistes que par les autos parce que les premiers sont moins perceptibles : on ne les voit pas venir et on ne les entend pas, sans compter qu’ils sont nombreux à se ficher des règlements de la circulation.

La rue Saint-Denis périclite, le REV va l’achever. Faute de pouvoir accueillir les visiteurs et les clients, elle perdra définitivement sa vocation commerciale, de même que la fonction de voie de transit nord-sud qu’elle était quasiment seule à assurer (avec la rue Saint-Urbain), depuis que le Plateau et Rosemont–La Petite-Patrie sont devenus des ghettos protégés par un système machiavélique de sens uniques.

Le pire, c’est que le lobby du vélo n’est pas encore content.

La métamorphose de Montréal n’ira pas assez loin ni assez vite. Ses porte-parole voudraient que le vélo occupe en plus la moitié de la rue Sherbrooke, la plus longue artère est-ouest de la ville… À quoi la mairesse a répondu : « La rue Sherbrooke n’est pas incluse, mais il n’est pas dit qu’elle ne le sera pas. » Ça promet.

Il serait temps de regarder les chiffres, et de se demander pourquoi il faut toujours sacrifier les intérêts d’une immense majorité à ceux d’une infime minorité. (A-t-on déjà oublié que cet hiver, les pistes cyclables étaient déneigées avant les rues ? Elles étaient vides, évidemment, les rarissimes cyclistes hivernaux prenant le métro les jours de tempête… mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour un symbole !)

Selon la Communauté urbaine de Montréal, 1,8 % des déplacements se font à vélo dans le Grand Montréal. À Montréal, c’est 2,5 %. Même dans le Plateau Mont-Royal, la proportion ne dépasse pas 8,8 %… un record absolu, car dans Rosemont, c’est 5,4 % et à Outremont, 3,9 %. Et l’on parle ici de tous les déplacements, y compris les balades estivales ou les trajets de cinq minutes pour aller au dépanneur.

Détail significatif : les deux tiers des cyclistes montréalais sont des hommes, dont 85 % ont entre 15 et 59 ans. Chez les femmes, la majorité des cyclistes ont entre 25 et 34 ans. Cela laisse pas mal de monde en dehors du groupe des amateurs de vélo.

Le bulletin de la CUM préfère insister sur l’augmentation de la popularité du vélo depuis 2003, de même que sur la « performance » de Montréal par rapport à d’autres villes. Ces considérations jovialistes ressemblent à celles du Parti vert, qui se vante ces jours-ci d’avoir « doublé » sa représentation au Parlement grâce à l’élection d’un nouveau député. Le parti n’avait qu’un siège, il en a maintenant deux ! Ce n’est pas comme passer de 30 à 60 sièges !

Il va de soi que plus on facilitera la vie des cyclistes, moins la pratique du vélo sera dangereuse. L’insécurité serait, après la distance et la température, la troisième raison qui empêche les gens de s’adonner au cyclisme. Mais même en multipliant les mesures de sécurité, l’objectif de la ville reste fort modeste : on rêve d’accroître à 15 % la proportion de déplacements sur deux roues. Au mieux, ce plan ne servira toujours qu’à une très petite minorité.

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

- Maquereau - cela se lit : ma que ro , c'est un poisson qui n'arrete  pas de nager - sinon il se noie -

son regard est plus expressif que celui du merlan il a bon goût lorsque frais mais plus âgé il pue des pieds

(Grand Larousse des sciences de la nature)

maquereau_1280x720.jpg

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

Oui quand je vois Montréal cela me désole ,

mais quand je regarde Trois  Rivières cela me console !

Méchants planificateurs au Québec ! ?

 

681f9cd9-52bb-49d6-a60f-3e34b4449100.jpg

 

Mais avec un vélo de montagne ... c'est peut etre le fun ? cela doit etre un nouveau concept ?

Ohhhh suis je bête ! cela doit etre des ralentisseurs pour limiter la vitesse ,

 

piste-cyclable-boulevard-des-forges-troi

 

nusa.jpg

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Modérateur
Le 8/25/2020 à 4:23 PM, hector a dit :

Mais avec un vélo de montagne ... c'est peut etre le fun ? cela doit etre un nouveau concept ?

Ohhhh suis je bête ! cela doit etre des ralentisseurs pour limiter la vitesse ,

 

piste-cyclable-boulevard-des-forges-troi

Première fois que je vois une piste cyclabe avec des dos d'âne. La preuve que ce sont des ânes qui les ont construits?

 

 Hier m'a oublié. Aujourd'hui, j'existe. Demain, ne me connais pas !

 

Tuto pour poster film ou série.

https://www.zonenet.ca/index.php?/topic/191760-comment-poster-un-film-ou-série-sur-le-forum/

Lien direct pour m'envoyer un mp

https://www.zonenet.ca/index.php?/messenger/compose/&to= 29259

wIxXpno.png

 

Link to comment
Share on other sites

  • Modérateur
il y a 20 minutes, hector a dit :

 Gigi .........Première fois que je vois une piste cyclabe avec des dos d'âne. La preuve que ce sont des ânes qui les ont construits?

Ici tu serais surprise !

Du nombre d'âne??

 Hier m'a oublié. Aujourd'hui, j'existe. Demain, ne me connais pas !

 

Tuto pour poster film ou série.

https://www.zonenet.ca/index.php?/topic/191760-comment-poster-un-film-ou-série-sur-le-forum/

Lien direct pour m'envoyer un mp

https://www.zonenet.ca/index.php?/messenger/compose/&to= 29259

wIxXpno.png

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.