Jump to content

Vers une explosion des prix au Dollarama


Recommended Posts

  • Administrateur

La paralysie de l’un des plus gros ports au monde, en Chine, en raison de la COVID-19, risque de faire exploser le prix des objets vendus au Dollarama et des cadeaux de Noël, selon des PME de logistique.

« Toute la chaîne logistique est vraiment affectée », prévient Maxime Bélanger, président du Groupe Xtreme de transport international, de Saint-Eustache, dont les ventes dépassent les 40 M$. 

« On a même des clients qui ont dû congédier du monde parce qu’ils sont en manque de matières premières », va jusqu’à dire le dirigeant de l’entreprise.

Depuis la découverte mercredi dernier d’un cas de COVID-19 parmi les employés, le port de Ningbo-Zhoushan, situé à 250 kilomètres au sud de Shanghai, est paralysé. 

Or, ce port est le troisième au monde. L’an dernier, plus de 1,2 milliard de tonnes de marchandises ont transité par ses quais.  

Hausses de prix en vue

D’après Chantal Grenier, directrice du maritime chez Groupe Xtreme, l’ampleur de la crise est telle que les grands détaillants risquent d’y goûter.

« Les gens qui sont habitués d’aller au Dollarama vont s’apercevoir vite que ça va coûter pas mal plus cher. On n’a plus de conteneurs. Les armateurs ne sont plus capables de les faire bouger parce que les ports ferment », souligne-t-elle.

Pire encore, elle craint même que les magasins puissent carrément manquer de produits, provoquant des pénuries, si rien ne s’arrange vite.

« On approche de la grosse saison en prévision de Noël, au mois d’août, pour avoir les produits à temps pour les Fêtes, les jouets et tous les produits qui viennent de la Chine. Ça commence maintenant », explique Chantal Grenier.

Navires détournés

Pour Nicolas Aubert, président du transitaire international WJ Jones, d’une douzaine d’employés, les conséquences sont bel et bien réelles, même si les événements surviennent à l’autre bout du monde.

« C’est certain qu’il y a des compagnies qui vont se faire prendre avec pas de marchandises sur les tablettes », analyse-t-il.

« Mon équipe de coordination s’arrache les cheveux avec nos agents en Chine pour trouver de l’espace disponible. On a quatre navires en destination de Ningbo détournés vers d’autres ports en Chine », illustre-t-il. Avant la fermeture du port en question, il y avait une attente de deux mois. Aujourd’hui, on craint une « congestion majeure » dans les autres terminaux.

« Pour sortir le conteneur sous une pile, c’est impensable. Sans parler des gens qui ont de la nourriture périssable alimentaire dans des conteneurs réfrigérés. Ça peut avoir un impact dramatique », souligne Nicolas Aubert. Pour Marc Cadieux, PDG de l’Association du camionnage du Québec (ACQ), ces temps d’attente pourraient augmenter les coûts d’exploitation chez nous.

« Ça va créer des goulots d’étranglement. C’est au bout de la Chine que l’on va écoper, alors que l’on a déjà des problèmes de main-d’œuvre aussi », dit-il.

« Il faudra prévoir des délais supplémentaires d’approvisionnement, sans compter que notre industrie souffre déjà de manque de main-d’œuvre », pense aussi Benoit Therrien, président du média Truck Stop Québec.

Regain de contaminations

Depuis un mois, la Chine fait face à un regain de contaminations sur son sol.  

Or, l’arrêt de ce terminal du port de Ningbo-Zhoushan risque d’aggraver davantage la situation du transport maritime, sous forte pression du fait des restrictions sanitaires et du redémarrage de l’économie, qui ont fait bondir la demande de biens. 

D’autant plus qu’en mai, la fermeture temporaire du port chinois de Yantian (sud) en raison du coronavirus avait déjà entraîné des semaines de retard pour l’expédition de marchandises un peu partout.

– Avec l’AFP


♦ Dans son rapport de gestion de juin dernier, Dollarama indique qu’elle s’approvisionne à l’étranger majoritairement en Chine, mais qu’elle achète également des produits de plus de 25 pays différents.

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

peu importe la foutu raison et les mauvais prétexte   ,    tout et bon pour en profité pour s'en mettre plein les poches     ,   et le pire est que ce n'est pas fini       sortez  vos porte monnaie     sa va faire mal                                  

merci a tout les menbres qui paticipe a zonenet

 

Link to comment
Share on other sites

Et coupe sur les employé, ils sont rendu  caisse yourself

 

Wallmarde ont fait comme ça  avec les caisses automatique, voilà 4 ans ma blonde leurs disaient , vous allé perde vos job, non non non disait celle qui voulaient nous diriger vers ces caisses et nous montrer comment faire

https://i.goopics.net/GxYEv.gif

Link to comment
Share on other sites

pareille avec les guichets automatique    il ont fermé des comptoirs  =     perte d 'emploie     maintenant il veule fermé les guichet   = perte d'emploie     pour eu c'est plus de $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$           dans leur poche 

merci a tout les menbres qui paticipe a zonenet

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.