Jump to content

Montréal, ville violente


mediom1
 Share

Recommended Posts

  • Administrateur

L’été 2021 aura été celui de l’ensauvagement de Montréal, qui ressemble de plus en plus à Toronto, et ce n’est pas un compliment. 

La guerre des gangs de rue s’accompagne de fusillades à répétition. On s’y habitue presque, hélas. 

On en trouve pourtant pour chercher à censurer cette réalité. Ils nous expliquent, du haut de leur chaire universitaire, que la lutte contre les gangs de rue et les armes à feu relèverait du racisme antinoir, une théorie aussi stupide que dangereuse, d’autant plus que ce sont souvent les populations issues de l’immigration qui subissent dans leurs quartiers cette violence. 

Violence

Les mêmes hurluberlus vont même jusqu’à affirmer que la lutte contre les gangs serait scandaleuse dans un contexte marqué par l’émergence du mouvement Black Lives Matter. 

Mais la réalité a ses droits et le commun des mortels réclame un retour à l’ordre. 

Valérie Plante a finalement condamné cette présence croissante des armes dans la métropole et plaidé pour qu’on limite leur entrée à la frontière. Sachant qu’elles transitent essentiellement par Akwesasne, sera-t-elle accusée de racisme anti-autochtone ? 

Mais il nous faut élargir notre propos, surtout qu’avant-hier, des policiers se sont fait tirer dessus

Il nous en reste beaucoup à savoir sur ce qui s’est passé, mais l’événement met en lumière un phénomène trop souvent inavoué, soit la condition de plus en plus en plus difficile du métier dans notre société. 

On l’oublie, mais dans certains milieux, la haine antipolicière se normalise. 

Je ne parle pas seulement des discours grotesques plaidant pour le définancement de la police. 

Je parle aussi d’un discours haineux qui s’est banalisé même dans une certaine frange du milieu culturel, et cela, bien au-delà des violences actuelles.

Cette haine des policiers s’est affichée de manière décomplexée, par exemple, quand Safia Nolin s’est montrée publiquement, le 1er mai, dans Le Devoir, avec un chandail sur lequel on pouvait lire l’acronyme ACAB, even your dad, ce qui veut dire All cops are bastards, even your dad. Traduction : tous les policiers sont des bâtards, même ton père – des bâtards ou des salauds, au choix. 

Ah bon ? 

Chose amusante : la toujours subtile Safia Nolin avait arboré ce chandail dans le cadre d’un entretien où elle se plaignait de la violence sur les réseaux sociaux et du harcèlement en ligne. 

Écoutez Les idées mènent le monde, une série balado qui cherche a éclairer, à travers le travail des intellectuels, les grands enjeux de sociétés.

Policiers

Avait-elle conscience de se contredire ? Probablement pas, car ce préjugé anti-policiers se banalise dans les milieux woke, convaincus que nos policiers sont des persécuteurs pratiquant le profilage racial contre les populations immigrées. Pire, ils joueraient un rôle néocolonial dans le contrôle de certains quartiers ayant la tentation de se séparer du reste de la société – Will Prosper, l’ex-policier jacasseur anti-policiers n’a-t-il pas fondé lui-même l’organisation Montréal-Nord Républik ? 

Rappelons l’évidence : les policiers québécois n’ont aucun problème de racisme systémique.

Rappelons aussi que dans une ville de plus en plus violente, la police est plus nécessaire que jamais. 

Ceux qui font carrière en lui crachant dessus ou prennent la pose mondaine en diabolisant les policiers devraient avoir honte.

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Testez vos connaissances

 

Selon vous, quels sont les domaines où l’administration Plante a fait preuve de compétence ?
Gestion de la police
Gestion des finances publiques
Gestion des chantiers et circulation
Encadrement de l’itinérance
Développement du logement social
Développement du transport en commun
Développement économique
Électrification du transport
Entretien des rues et déneigement
Verdissement et entretien des parcs
Relations inter-municipales
Relations intergouvernementales
 
La réponse est facile, j'en conviens
Mais elle a pour excuse de ne pas recevoir assez d'argent des gouvernements supérieurs smiley-bulle-image-animee-0008.gif
 

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

Pour qui de moins pire allons nous voté

tu dois etre le seul à te poser cette question !

 

69 jours (chiffre magique)

En Novembre, on retrouve Montréal sans cette administration cauchemardesque.

Le paon est réputé pour sa flûte.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.