Jump to content

Ce sont des citations textuelles de véritables propos tenus devant la Cour.


belgo2006
 Share

Recommended Posts

Ce qui suit provient d'un livre intitulé : Désordre dans les Cours.

Ce sont des citations textuelles de véritables propos tenus devant la Cour.



AVOCAT : Êtes-vous active sexuellement?
TÉMOIN : Non, je me laisse faire.

_______________________________
AVOCAT : Cette myasthénia gravis, affecte-t-elle votre mémoire ?
TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Et de quelle façon affecte-t-elle votre mémoire?
TÉMOIN : J'oublie.

AVOCAT : Vous oubliez? Pouvez-vous nous donner un exemple de ce que vous avez oublié?
 __________________________________________

AVOCAT : Donc, la date de conception (du bébé) est le 8 août?
TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Et que faisiez-vous à ce moment-là?

TÉMOIN : Je baisais.

_________________________________________

AVOCAT : Elle avait trois enfants, c'est exact? 

TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Combien étaient des garçons?
TÉMOIN : Aucun.
AVOCAT : Y avait-il des filles?
 TÉMOIN : Monsieur le Juge, je pense que j'ai besoin d'un autre avocat. Est-ce que je peux avoir un autre avocat?

La réalité est-elle vraiment celle à laquelle on pense ?

 

1L8VN.jpg

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

AVOCAT : Quelle est la première chose que votre mari vous a dite ce matin-là? 

TÉMOIN : Il a dit "Où est-ce que je suis, Cathy?"

 

AVOCAT : Et pourquoi est-ce que ça vous a déplu?

 

TÉMOIN : Je m'appelle Suzanne!

------------------------------------------

AVOCAT : Docteur, combien de vos autopsies avez-vous faites sur des personnes mortes? 

 

TÉMOIN : Toutes. Les vivants se débattent trop. 

------------------------------------------

AVOCAT : Docteur, avant de procéder à l'autopsie, avez-vous vérifié le pouls? 

TÉMOIN : Non. 

AVOCAT : Avez-vous vérifié la pression sanguine? 

TÉMOIN : Non.

AVOCAT : Avez-vous vérifié la respiration

TÉMOIN : Non. 

 AVOCAT : Alors, il est possible que le patient soit vivant lorsque vous avez commencé l'autopsie? 

TÉMOIN : Non.

AVOCAT : Comment pouvez-vous en être si sûr, Docteur?

TÉMOIN : Parce que son cerveau était dans un bocal sur mon bureau.

 AVOCAT : Je vois. Mais, est-ce que le patient ne pouvait pas être quand même encore en vie?

TÉMOIN : Oui, c'est possible qu'il soit en vie et fasse le métier d'avocat...

------------------------------------------

AVOCAT : Docteur, n'est-il pas vrai que lorsqu'une personne décède en dormant, elle ne le sait pas avant le lendemain matin?

 

TÉMOIN (un medecin) : Avez-vous vraiment passé vos examens à la barre?

------------------------------------------

AVOCAT : Pouvez-vous décrire l'individu? 

 

 TÉMOIN : De grandeur moyenne, avec une barbe. 
 

 

 AVOCAT : Était-ce un homme ou une femme? 

 

TÉMOIN : À moins que le cirque soit en ville, je vais dire un homme. 

 

 

"Les deux éléments les plus répandus dans le monde sont l'hydrogène et la bêtise." (Harlan Ellison)

Link to comment
Share on other sites

  • Membre

Dans un cabinet d'avocats, la standardiste répond au téléphone :

- Ici le cabinet d'avocats Smith et Wesson, bonjour. - Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson?

- Ah, je suis désolée mais maître Wesson est décédé hier... Là-dessus, la personne à l'autre bout du fil raccroche directement. Dix secondes plus tard :

- Ici le cabinet d'avocats Smith et Wesson, bonjour. - Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson ?

- Je suis désolée mais maître Wesson est décédé hier... Là-dessus, la personne à l'autre bout du fil raccroche aussi sec. Dix secondes plus tard :

- Cabinet d'avocats Smith et Wesson, bonjour. - Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson ? (la standardiste reconnaît la voix cette fois-ci) :

- Madame, cela fait déjà deux fois que je vous dis que maître Wesson est décédé hier... Je pense que vous avez compris maintenant.

- Oh oui oui, j'ai très bien compris. Mais j'aime tellement vous entendre m'annoncer cette nouvelle.

Link to comment
Share on other sites

  • Membre

Un caïd (chef de bande) se rend chez son comptable sourd et muet. Le caïd est accompagné de son avocat qui connaît le langage des signes.

Le caïd de très mauvaise humeur dit au comptable “Je sais que tu m’escroques depuis des années. Il me manque plus de 2 M $, où les as-tu cachés ?”

L’avocat traduit en langage des signes et le comptable répond “Je ne sais pas de quoi vous parlez, je ne vous ai jamais rien pris, voyons.”

L’avocat ayant fait part de la réponse du comptable au caïd, celui-ci devient fou de rage, empoigne le comptable par le collet, lui fout son pétard sous le nez et lui crie “Cesse de te payer ma gueule. Si tu ne me dis pas immédiatement où est mon fric, je t’éclate la cervelle !!”.

Intimidé, le comptable répond par des signes “Bon ça va, l’argent est dans un coffre derrière le lit dans la chambre d’à côté.”

Le caïd enragé se tournant vers l’avocat lui demande ce que le comptable vient de dire, et l’avocat répond “Il te dit d'aller te promener, que tu n’es même pas “game” de tirer.”

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.