Jump to content

Combien ça gagne, au juste, un député et un ministre au Québec? François Legault et le ministre sor


Recommended Posts

  • Administrateur

Ça y est: les élections sont terminées. Alors que de nombreux élus reprendront bientôt le chemin vers Québec, de nouveaux députés feront leur entrée pour la toute première fois à l’Assemblée nationale. On le sait, être député ou ministre, ça représente beaucoup de travail. Mais est-ce que c’est payant? On fait le point.

• À lire aussi: Voici à combien s'élèvent les actifs des chefs de partis

 

• À lire aussi: C’est quoi, au juste, la classe moyenne et qui en fait réellement partie?

Tous les députés québécois reçoivent un salaire de base de 95 704$ pour l’année 2022. Ceux qui occupent d’autres fonctions parlementaires en plus de leur rôle de député auront droit à une indemnité additionnelle. Les députés qui cumulent plus d’une charge n’ont pas droit à plusieurs indemnités, seulement à la plus élevée.

Le premier ministre est, sans surprise, l’élu le mieux payé de l’Assemblée nationale. Avec une allocation supplémentaire équivalant à 105% du salaire de base, il touche un revenu de 196 193$ par année.

67045109_444945e6be496f-dbb1-44ee-aeb6-b

Photo d’archives, Stevens LeBlanc

 

Les ministres, le président de l’Assemblée nationale et le chef de l’opposition officielle ne sont pas en reste. Les élus qui occupent ces fonctions ont droit à une allocation supplémentaire égale à 75% du salaire de base, ce qui fait grimper leur salaire annuel à 167 482$.

Pour les chefs de la deuxième et de la troisième opposition, le whip en chef du gouvernement et le leader parlementaire de l’opposition officielle, l’allocation supplémentaire s’élève à 35% du salaire de base, pour un salaire annuel total de 129 000$.

D’autres allocations moins élevées sont prévues pour les autres fonctions parlementaires, comme le président du caucus du gouvernement, le président d’une commission permanente, les adjoints parlementaires, les membres du Bureau de l’Assemblée nationale.

• À lire aussi: Combien ça gagne, un enseignant, en 2022?

Plusieurs frais remboursés

En plus de leur salaire, les députés ont droit à une allocation pour couvrir leurs dépenses annuelles. Cette somme équivaut à 19 052$ après déduction de l’impôt fédéral sur le revenu. Donc, elle ne fait pas partie du calcul du revenu du député au moment des impôts. 

Les frais de transport et de logement sont remboursés pour les députés qui représentent une circonscription à l’extérieur de la région de Québec. En 2022, les députés hors Québec ont reçu jusqu’à 16 600$ pour rembourser les frais associés à un logement dans la capitale. Pour les frais de déplacement, ils sont remboursés de manière proportionnelle à la distance entre la circonscription du député et l’Assemblée nationale. 

66574723_1745104dbac53b-bc93-4183-b62c-1

Photo Stevens LeBlanc

 

Après leur mandat, les ex-députés ont droit à une «allocation de transition». Cette allocation est versée aux députés qui sont défaits, qui ne se représentent pas à la prochaine élection ou qui quittent leur poste pendant un mandat pour une raison jugée valable. Elle dépend de l’ancienneté de l’ex-député, équivalant à deux fois son salaire total mensuel multiplié par le nombre d’années passées à l’Assemblée nationale, jusqu’à un maximum de 12 fois le salaire mensuel. Si un député est réélu, cette allocation lui est retirée.

Les députés qui font partie d’une commission parlementaire touchent finalement une allocation de présence de 125$ par jour lorsqu’ils siègent à une commission alors que l’Assemblée n’est pas en session.

Le Québec dans le bas de l’échelle 

Les députés de l’Assemblée nationale gagnent moins que leurs collègues au fédéral, dont le salaire de base est près de deux fois plus élevé (189 500$ par année, sans allocation supplémentaire liée au rôle parlementaire). Les députés provinciaux ontariens, eux, touchent un salaire de base de 116 500$. C’est semblable au salaire des députés de l’Assemblée législative de Colombie-Britannique, qui gagnent 115 045$ par année.

Seuls les députés des provinces de l’Atlantique gagnent moins qu’au Québec. Au Nouveau-Brunswick, les députés reçoivent un salaire annuel de base de 85 000$. En Nouvelle-Écosse, c’est 89 234$ par année. À l’Île-du-Prince-Édouard, ce salaire s’élève à 74 394$. 

                                         À la gang, on sait tout. 

 

                             Mediom1-Administrateur

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.