Jump to content

Scanner photos diapositives films


hector
 Share

Recommended Posts

Micro  Hebdo Nov 2002

Numérisez en beauté

Quelle résolution ?

Le premier mot clé est la résolution.

Les scanners les moins chers s’en tiennent généralement à 600x1200 points par pouce (ppp) Pour connaitre les limites de cette résolution tenez compte de la plus petite des deux valeurs. Il s’agit ici de résolution optique. A ne pas confondre avec la résolution par interpolation proposée par certains scanners-Des valeurs de 9600 ppp sont couramment annoncées !- qui n’ont pas grand intérêt n’importe quel logiciel de retouche d’images permet selon le même procédé de gonfler artificiellement la résolution, mais en aucun cas cela n’améliore la qualité de l’image ni ne révèle de détails supplémentaires.

En théorie une résolution optique élevée est le gage de bons résultats : on peut s’attendre à ce que l’image soit plus précise et plus fine. En pratique la qualité de l’image ne dépend pas uniquement de la résolution : celle-ci n’a vraiment d’importance que lorsque vous réalisez de forts agrandissements. En effet si vous voulez obtenir des tirages sur papier de qualité optimale avec une imprimante à jet d’encre l’idéal est d’arriver au final à 300 ppp la limite de résolution que perçoit l’œil humain. Si votre photo originale est deux fois plus petite que la photo imprimée sa résolution doit dons être double soit : 600 ppp

Un scanner fonctionnant à cette résolution sera donc suffisant pour passer du traditionnel format 10x15 à une pleine page A4 (21x29,7 cm) mais pas assez pour obtenir ces dimensions à partir d’une diapositive ou d’un film négatif

Et pour les diapositives ?

Dans le cas d’une diapositive l’image d’origine étant au format 2,4x3,6 il vous faut l’agrandir plus de huit fois ce qui implique de numériser à 1600 voire à 2400 ppp le fichier obtenu pèsera 18 mo ! il sera donc préférable de vous contenter d’une image imprimée plus petite ou d’un simple affichage à l’écran

Une numérisation de1200 ppp sera alors suffisante. La numérisation de diapositives ou de films exige un support spécial permettant un rétro éclairage

les documents transparents doivent en effet être traversés par la lumière

et non être éclairés de face comme une feuille opaque.

Pour lecture à l’écran 75 ppp est suffisant l’écran ne dépassant pas cette résolution

Bientôt, on ne pourra plus dire « Monténégro », mais « Après vous, monsieur
l’ambassadeur ! 😳

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.